Partagez | 
 

 Chevaliers de la Mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Chevaliers de la Mort   Dim 14 Aoû - 23:32


Musique d'ambiance

'Journal intime de Alyros'

"Je m'appelle Alyros Sin'dranis je suis un elfe de sang, un Chevalier de sang qui a décider de continuer son métier d'écrivain et ceci est mon journal.

J'ai déjà écrit un nombre incalculable de livre dans ma vie, des romans des livres sur la magie et d'autres...

Mon seul concurant à l'écriture étais un elfe de sang que je connaissais car nous nous croisions souvent...le même métier.Je lui portais autant de respect que de haine, rien ne pouvais nous départager.

Un jour j'ai décider de faire le livre parfais, comme sujet la mort, un sujet que nous n'avions jamais aborder dans toute notre existance.Il devais porter un coup fatal à la réputation de cet elfe qui était devenu mon rival.Un livre si parfais que l'on pourrais le juger sur sa couverture!

Les années passais et j'étudais la mort, la peine , la souffrance...

Mais étudier ne suffisais pas, je demandais un soir ou j'étais a la taverne à Lune-d'argent comment connaître cet souffrance, comment la voire par mes yeux.Il me dit:"Par a Norfendre...la terre est aussi gêler que la mort, la solitude te feras ressentir la peine d'avoir tenter d'écrire ton livre et les vents glacé et puant des mort-vivants te feras ressentire un peu de cet souffrance"Je partis donc à Norfendre avec un groupe d'explorateur.

Une fois arriver sur cette terre morte...nous avons dresser un campement protéger par des orcs,je me mis en quête de trouver mon inspiration.Des cadavres dans tout les coins, les battailles ne cessais jamais.Je du m'enfermer dans ma tente pour réfléchire...je n'avais jamais de silence pour écrire...je décide donc de partir et de chercher la solitude...j'avais déja asser de cet souffrance et de la mort en elle même...Je m'installe donc loin de tout, la solitude commençais a gagner sur moi mais mon livre étais déja à moitié fini.

Les années passèrent et je devenais fou...je croyais voire mon rival apparaître devant moi...je fini par lui parler.Nous discutions de choses et d'autres, du pourquoi il avait choisie se métier d'écrivain, pourquoi j'étais ici sur cet île?Au moment ou j'allais lui répondre je me secoua la tête et me la cognas contre un livre...je reprie mes esprit bien heureusement...

C'était le matin ou le soir et je sortie de ma tente pour retourner au campement des explorateurs, mais quand je les chercher je me suis perdu...je sentais la mort peser sur mes épaules, mon sang se glacer...aucun rayon de soleils...combien de temps je me suis enfermer dans ma tente?

Pris de panique je courais dans tout les sens pour finalement m'enfoncer dans une forêt plus noire que jamais laissant mes affaire derrière moi, j'étais à bout de souffle et je m'appuya sur un arbre.

Je suis perdu...Je fini par me lamenter sur mon sort à voix haute..

"J'étais un chevalier de sang...un écrivain de talent, un elfe gentil et respectueux maintenant je ne suis qu'un fantôme errant."

Soudain des gémissement et des bruit indescriptible approchais peu à peu vers moi...je sentais que je me faisais encercler dans cet forêt maléfique.Oui je sentais la mort approcher, des goules sortie de partout suivis de squelettes, il m'attaquères, sur le moment je me suis dit que j'étais un chevalier après tout je peu combattre!Mais je n'avais point d'arme et je leva les poings!Je savais que c'est monstre était contrôler par quelqu'un...le Fléau...un Chevalier de la mort apparût...puis je péris dans d'atroce souffrance à Norfendre...

Mais...tout n'étais pas encore fini pour moi, je me suis réveillé d'un sombre cauchemare...qui en réalité n'en n'étais pas un, j'étais devenu un Chevalier de la mort, mon corps étais geler, mes cheveux blond et soyeux son devenu gris et blanc, ma couleur de peau ...aussi blanche qu'un mort.

Et cette voix dans m'a tête, enlever là!Cessez de me donner des ordres!

Je courus tout droit, sans m'arrêter puis je tombais d'une colline, directement dans l'eau, je me laissais couler...une haine profonde contre la horde, l'alliance et tous les autres me pris au plus profond de moi. Un seul mot étais dans mon esprit à présent, "peine".

Je devins un chevalier de la mort indépendant pendant quelques temps mais un ans plus tard, alors que je marchais pour tuer des monstres à Norfendre, je tombais sur un un journal intime, celui de mon rival de l'écriture ...Alinor Delshin, cet personne étais dans la même situation que moi, l'ironie du sort...tout son périple étais écrit...

Journal de bord :

16 / 02
Aujourd'hui, mon dernier roman doit être publié à la bibliothèque de Lune d'Argent. Les archimages se l'arracheront, c'est un dernier recueil sur les sources des arcanes. J'espère qu'il mettra un coup fatal a ce prétentieux arrogant d'Alyros, cet écrivant elfe est mon principal rival d'écriture, sans plus c'est aussi un chevalier de sang et un très bon écrivain que je dois hélas reconnaître...

19 / 02
Mon dernier roman fut très apprécie de la communauté mage, mais j'ai le malheur d'apprendre que ce sont d'avantage de démonologues que d'arcanistes qui s'y intéressent. Mon public visée fut donc un échec. Mais ce n'est pas un problème insurmontable, je dois juste y faire d'avantage de publicité. Peut-être qu'un livre pour ces adorateurs de démons pourrait intéresser les mages ? C'est une possibilité qui n'est pas a ignorer, après tout si tout le monde y prends son compte.

30/ 03
Dans la taverne aujourd'hui, j'ai appris que mon rival était partis au nord, sur les terres gelées et désolées. Aurait-il eu vent de mon idée ?! Voudrait-il me devancer sur mon propre domaine ?! Quel fourbe ! Comment a-t'il bien pu avoir une idée aussi dingue ! On m'avait dit qu'il était enfermé chez lui depuis des années à travailler sur un nouveau roman.

12 / 03
J'ai obtenu une autorisation auprès de mes supérieurs pour partir en expédition au norfendre. Parfait ! Je pourrais m’approfondir dans mon sujet, la démonologie ! L'endroit est dominé par ce qui reste du fléau mais il reste beaucoup de magie dans l'air, je pourrais en tirer profit de cette fameuse brise pour m'inspirer et approfondir mes connaissances pour mon ouvrage.

18 / 03
Nous voila au Norfendre, cet endroit est horrible, il y a des conflits partout, des pillages, des gents affamées qui succombent, l'odeur est pestilentielle et les cadavres congelées ne restent pas longtemps a terre sans se relever dans le camp adverse. On ressent une énergie écrasante ici, je n'aurais jamais le cran de m'en nourrir. Je commence a croire déjà que c'était une très mauvaise idée venir ici.

20 / 04
Le camp est envahis ! Les morts se lèvent la nuit pour nous attaquer, il n'en a jamais eu autant ! Nous sommes a court d'armes et provisions, nous préparons un retour massif vers Lune d'Argent. Nous avons envoyées des messagers mais ils tombent un à un et reviennent nous attaquer le lendemain dans les rangs des ennemis. C'est peut-être la dernière fois que je tiens ce journal de bord.

7 / 05
Tout le monde est mort ! C'est un chaos ! Je pensais mourir dans d'atroces souffrances mais j'ai pu m’échapper de justesse, c'était très lâche de ma part de fuir ainsi mais je ne veux pas mourir ! Pas avant d'avoir écrasé mon rival avec ce livre que j'écris. A l'heure qu'il est il doit être en sécurité dans un camp a l'ouest du pays, j'aurais du aller la-bas, c'était plus sur ! Mais l'idée de le fréquenter me dérangeait. Je m'en vais m'abriter dans les montagnes, je suis affamé, j'ai succombé a mes morales et j'ai commencé a absorber la magie qui m'entoure...

12 / 05
Je... *des taches de sang empêchent la lecture de cette page*


17 / 06

Cette voix dans ma tête ! Arrêtez la ! Je n'en peux plus ! Je tombe, je m'abandonne a mon triste sort, j'ai brûlé toutes mes notes, je laisse de journal, pour que celui qui le retrouve puisse prévenir aux miens de mon sort. Je me laisse tomber... je n'ai plus d'encre... je n'ai plus de volonté... cette fois ne s'arrête pas, je... je ne me reconnais plus...

18 / 06

toutes les autres pages sont vierges ou ensanglantées.


Finalement je décidais de le retrouver en c'est terres désoler...c'était un bon prétexte poure faire quelque chose...

Un jour je tombas sur lui dans une clairière, je lui sauta dessus avec ma grande épée, et commença un combat qui duras six heures, nous étions acharner!

Mais au bout des six heures nos lames se cassèrent...nous nous regardions essoufler dans notre esprit...

Nos regard étais le même, et nous savions tout deux que nous désirions la même chose...la déstruction, le chaos,la mort de tout être, la souffrance, la peine, c'étais nos lois notre code de conduite...semez le mal partout

sur la terre comme des démons, nous vengés de nos vie passés la folie nous avait gagner un mal plus sombre dans nos coeur étais enfouie...nous n'avions pas perdu cet soif de magie en quelques sorte...nous la comblerons en tuans tout être vivant.


(BG en commun avec Hodrik, (Zal'jin))
Revenir en haut Aller en bas
Galexon

avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Chevaliers de la Mort   Mar 16 Aoû - 1:16

    Demande validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chevaliers de la Mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Acceptées.-
Sauter vers: