Partagez | 
 

 Alexandria Greysdale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Alexandria Greysdale   Ven 19 Aoû - 20:52

Une ombre furtive marchait dans le dédale de salles sombres auréolées par les Lumières violettes des feu ardents arcaniques qui se trouvait le long des parois lisses.
Remontant les escaliers d'ébènes vers les étages supérieurs, elle entra dans un dédale de salle illuminées d'or, de soies et de tissus diaphanes, ne prétant nullement attention a celles qui la regardaient en souriant ou qui la fusillaient du regard, elle continua son périple, la démone, leurs matrone, gardant l'entrée du sanctuaire du conseil acquiesa du regard, avant que l'ombre ne continue sa route.

L'endroit qu'elle atteignit semblait un paradis, des fontaines, des haies taillées, des plantes et des arbres...
Si elle ne savait ou elle se trouvait de par le ciel dechirés et le grondement lointain des volcans gangrennés en éruption, elle aurait pus se croire dans son ancienne patrie.
Continuant, elle arriva a une estrade surplombée où quatres elfes semblaient discuter.
Restant en retrait, l'ombre écouta en silence, mais elle savait déjà qu'ils etaient au courant de sa présence...

- On ne peu délibérément laisser les choses aller ainsi, Véras, fit la prêtresse

L'homme torse a demi-nu en dehors de ses tatouages, répondit:
- Malandre, tu devrais depuis le temps, lui faire confiance.... il nous a beaucoup appris depuis que nous l'avons rejoins.

- Possible, mais son esprit reste erratique, et notre souverain aimerait, si possible, que cela ne perturbe point ses plans pour notre survie....dois je rappeler que de leurs accords, dépendent notre peuple?, fit le troisieme portant une armure illuminée de Lumière.

Veras sourit malsainement:
- Je suis parfaitement au courant, messire Gathios, mais notre souverain est peut etre un peu trop impatient...toute choses se doit de mûrir doucement mais surement, si nous allons trop vite, nous risquons également de perdre énormément!

- De toute manières, nous n'avons nul choix, pour notre avenir, nous devons a tout prix rester vigilant, tant envers notre maître qu'envers notre souverain, n'oubliez pas que nous avons la confiance du prince pour ce rôle, sans parler bien sur que nos conseils sont précieux pour le Seigneur Illidan.
Si il commet une erreur, nous en serons également responsable, a cela se rajoute un detail, que vous semblez oublier: nos ennemis sont nombreux en ces terres, et tant que nous ne les auront écrasés, nous ne pourrons régner sans frontières!, répondit le quatrieme conseiller.


Le maitre voleur continua de sourire, avant de repondre cyniquement:
- Régner sans frontière, zerevor, serait un peu présomptueux...la Légion Ardente assaillent ces terres grâce a différents portails se trouvant dans différentes partie de l'Outreterre, a cela se rajoute les traîtres et ces créatures nommées draeneis, qui ont rejoins ces soit disant serviteurs de la Lumière....Puissance qui nous as abandonnée quand nous avons subit le courroux de l'armée du Fleau...., Il fit une pause de quelques secondes avant de reprendre,...Heureusement, notre prince a été prévoyant et nous allons pouvoir commencer a étudier ces étranges creatures énergétiques, et voir ce qu'on peu tirer d'elles.

- Ainsi donc c'est vrai, le prince en a réellement capturé un?, fit la prétresse

- Exact, et notre majesté compte renvoyer le seigneur Rommath ainsi qu'une legion en Azeroth, avec la creature, afin qu'elle soit etudiée puis utilisée pour la reconstruction de notre gloire...

Gathios sembla pensif un long moment avant de répondre:
- m'est avis que nous devrions la garder dans l'alcatraz, nous aurions toutes libertés pour experimenter certaines choses....envoyer la creature au régent, serait imprudent, surtout que nous ne savons nullement ce qu'il risque d'en faire!

- Rommath sera de toute manières la bas, il sera là pour etre sur que les ordres du Prince sont suivis, je n'ai aucunement peur pour cela. fit Veras

- Bien, s'exclama Zerevor, dans ce cas je pense que nous en avons terminé, nous ferons rapport au Seigneur Illidan concernant le depart de quelques troupes vers Azeroth afin d'aider notre peuple, il n'en a jamais été contre....et puis il sais ce que notre prince a trouvé dans ce vaisseau....Dame Vashj a commencé les extractions dans les marais de Zangar, et si nous parvenons a assoir notre position a Raz-de-neant, nous aurons trois positions stratégiques, permettant d'attaquer en scorpions...le tout restera une parfaite coordination.
Bien entendu, le plus simple serait d'abord de se débarrasser de ces Naarus et de leurs serviteurs....la Legion demanderait plutot tout autres choses, et nous n'avons point les troupes pour se faire actuellement, il nous faut encore attendre....sur ce, je met fin a cette session!


Chaques protagonistes se détourna de ses pairs, et Veras Ombrenoire descendit les marches ou l'attendait l'ombre agenouillée.
- Relève toi, fit il d'une voix mielleuse, et découvre toi des ombres, tu n'en a nul besoin dans ce bastion, dois je te rappeler où tu es, Alexandria?

La jeune femme se découvrit des ombres où elle se cachait, et répondit, regardant le maitre-voleur:
- Je le sais, mon seigneur, et je viens faire mon rapport!

- Bien, suis moi....

La bien née suivis l'homme jusqu'a un appartement privé plus loin, l'endroit etait recouvert de coussins et de tissus diaphanes, une copie ou presque de la salle des concubines, a la différence qu'ici, des poignards, des fioles de poisons, des plantes rares et mortelles, ainsi que des chaines se trouvaient ci et là, sur quelques tables.
Refermant la porte en fer forgé après avoir fait entrer son hôte, il se retourna d'un geste vif et alla jusqu'au coussin ou il s'y avachis:
- Bien, parle moi donc de ce que je t'ai demandé...

- Comme vous le savez, votre prince a pris d'assaut le donjon de la tempête, nous avons dans un premier temps eu facile en reprenant les batiments adjacents que sont le mechanar, l'alcatraz et la botanica....le problème a été plus sérieux quand nous avons pris d'assaut le batiment principal.

- Continue, prenant une coupe et fesant signe a la jeune femme de s'approcher ainsi que de s'assoir près de lui.

Alexandria s'executa, obeissant a l'ordre:
- Les naarus se sont montrés combatif et ont très bien résisté, ils se sont au fur et a mesure de notre avancée, reculé vers la haute salle, la bas, malheureusement, ils n'ont pus que constater qu'ils s'etaient teleporté et qu'ils avaient uniquement laissés un des leurs derrière eux, que le prince Kael'thas a fait prisonnier.

- bien bien bien, sirotant son verre, qu'en est il du prince actuellement? et de ses projets?

- Il a positionné diverses troupes a travers Raz-de-neant, visiblement il entreprend certaines construction importante, ainsi que des pipelines menant toute vers le vaisseau, je doit avouer que cela me laisse perplexe et pour l'instant, rien ne filtre au niveau de l'utilisation de ces constructions et leurs buts....il est possible que le prince n'aye encore fait part a personnes de ce qu'il prevoit.

- hmm, cela reste facheux, Le maître est mefiant avec la libre entreprise de notre souverain, mais soit, nous sommes ses conseillers, même si certains pensent que notre fidelité doit aller au Prince Kael'thas.

Alexandria sourit en coin, elle reconnaissait bien là son maitre, traitre, comme tout les elfes de sang sur ces terres...
- Malgré cela, vous devriez je pense, savoir que votre souverain a remplacé votre conseil par d'autres....

Veras Leva un sourcil intrigué
- qui sont ils?

- Je n'ai que leurs noms, mon seigneur: Telonicus, Thaladred, le seigneur Sanguinar et Dame capernian....

Veras se mis a rire sinistrement:
- Je pensais mon prince plus...prevoyant...Ses nouveaux conseillers n'en sont pas...ils ne sont là que pour sa protection, visiblement, quelque chose semble lui dire de se proteger...interressant.

Alexandria acquiesa, avant que son maitre ne se penche vers elle:
- Maitre, s'il vous plaît

- Voyons, fit il d'une voix faussement douce, tu as bien travaillé, je présume que comme toujours, cela t'as coutés? non?

Alexandria baissa les yeux, regardant sur le coté, cela allait recommencer, elle etait probablement la dernière gardienne en vie, une novice a l'epoque et encore aujourd'hui, mais il lui releva le visage, par Elune, même Illidan était préférable a ces biens-nés Dégénérés, il restait en lui au moins, quelques choses de Kaldorei:
- Regarde moi, tu devrais pourtant le savoir depuis le temps, et ne joue pas ce petit jeu avec moi...je suis celui qui t'as fait decouvrir ta nature profonde, nature dont tu uses et abuses pour faire ton travail a la perfection.

La jeune femme deglutis, il n'avait pas tort, prêtresse d'Elune novice, elle s'etait dirigée vers la voie des Gardienne, les chasseresses Kaldorei, de Criminels de son peuple...au lieu de cela on l'avait affectées a la garde d'un homme en cage, depuis des milliers d'années...pour finalement voir La grande prêtresse Ouvrir cette cage contre l'avis de Maiev.
Le pire: les deux femmes s'était combattues et la grande prêtresse avait tuée des soeurs...en qui faire confiance? ni maiev, ni tyrande ne l'étais...
- Vous savez pourtant que vous ne devriez pas faire cela, ce n'est pas une bonne chose pour vous...

- ah?!, fit il, ricanant,...le bien, le mal...la frontière est si fine, le sais tu?, commencant a caresser son epaule du dos de la main, qu'etais tu avant moi? rien..... une simple concubine du temple noir.....concubine que j'ai choisie qui plus est pour mon plaisir personnel...et mes desseins...tu aurais préféré ce batard?!

- De ce fait, vous ne devriez pas...je suis une Kaldorei, que penserais les votres?!.

Veras sourit de façon carnassière:
- Je ne devrais pas?, dans un ricanement malsain,...comme il est....décevant de voir que tu as toujours cette petite part d'innocence...mais ce n'est rien, je vais tacher de te l'arracher comme il se doit...Kaldorei ou non, peu m'importe...nous sommes de même origine, nous avons juste changé, evolué, tandis que vous deveniez des sauvages

Alexandria se mis a ricaner, il vallait mieux faire comme eux pour ne pas mourir:
- Innocente? sauvage?, vous plaisantez j'espere mon seigneur, je n'ai plus rien d'innocent depuis mon premier siecle, et de prime, il me semble que je ne vous appartient guère...quand a sauvage, la liberté est a ce prix!

La main qui descendait vers sa poitrine, remontit vers sa gorge, et d'un geste vif la serra, Alexandria sentait la poigne de Veras sur elle, mais elle savait qu'il ne la tuerait pas, en revanche, elle savait qu'elle venait de dire un impair....
Ombrenoire la surplombait d'une tête, son visage souriant il y avait quelques secondes avait la froideur de la glace, ses cheveux noir bleuté tombait sur ses epaules, et la lumière tamisée fesait danser les ombres sur le tatouage du demon qu'il portait, Elle avait commis une faute, mais parfaitement choisie....

La voix de Veras se montrait cette fois ouvertement hostile....
- Toujours cette verve, hein....n'oublie pas qui t'as crée, qui t'as formée....tu m'appartient, corps et âme....a moi, ni a notre souverain, ni a ce Bâtard demi-demon providentiel qui fesait partie de ta chienne de race....pourquoi faut il toujours que j'en vienne a devoir te corriger, Alexandria, ce n'est pas chose compliquée ce me semble!?

La jeune femme tentait de desserrer la prise mais appuyant de tout son poids, le maitre-voleur l'en empêchait aisément...elle ne pouvait utiliser ses techniques sans risquer qu'il ne la tue et se teleporter en dehors de la piece lui aurait vallu également la mort.
- tss...non non, pas encore, ma chère, tu m'as donné certaines informations, mais ta mission n'est nullement finie...je veux que tu partes avec la troupe et que tu repartes parmis les tiens, disons un peu d'espionnage, je veux qu'as ton retour, tu me fasses un rapport d'activité de ce se passe en Azeroth....Je ne suis pas idiot au point de ne pas savoir que notre prince prévoit quelques choses au vu des préparatifs...et je veux savoir quoi!

Il desserra sa prise avant de fondre sur elle....

[---]

Alexandria ne dormait pas, en réalité elle réfléchissait, son regard se posant sur son maître endormi a ses cotés....
Remontant ses cheveux derrière une de ses oreilles, elle avait tout loisir de voir son visage...il etait toujours interressant de remarquer que ceux les plus sournois semblait toujours les plus innocent, et le sommeil avait tendance a rendre les gens inoffensif.
Le seul point qui etait dommage, c’était que la plupart des mâles avaient toujours cette tendance a considérer les femelles comme leurs propriétés, sans parler bien sur du fait que certains s'abaissait même a tomber amoureux.
Faiblesse commune liée a la chair et ses plaisirs...le sexe était une drogue et pouvait facilement agir comme telle auprès des mâles, surtout en leurs donnant illusion du pouvoir, alors que le véritable maître de cérémonie en était la femme.
Comme toujours, Veras s’était montré un digne sire et un imbecile, comme tout les descendants des biens nés, seul les hauts soleils avaient semblé different pour chuter plus que durement, mais il ne supportait pas qu'elle lui dise n'appartenir a personne...et pourtant c’était là, pure vérité, elle n'appartenait a personne d'autres qu'elle même.
Ses plans n’était point ceux de son maître, et celui ci n’était a son sens qu'un simple pion pour arriver devant le Seigneur Illidan...mais elle avait d'autre projet, 20 années prisonnières, cela laisse du temps pour réfléchir...

Veras Ombrenoire était mignon, puissant, intelligent et sadique, mais il ne lui intimait pas la peur, juste l'amusement de le voir devenir violent et de la mépriser dans ses accès de colères...tout comme il méprisait leur seigneur.
Mais au final, il lui manquait le courroux misericordieux, cette chose qui aurait intimé la peur veritable a la jeune femme, et non l'amusement cynique dont elle se delectait toujours avec ces mâles.
Ils étaient si prévisibles pour la plupart, si facile a manipuler...et bien souvent, bien moins tortueux qu'elle ne l'etait, ce qui lui fesait souvent denoter qu'instinctivement, elle leurs etait supérieure en esprit comme en pensée.

La vrai peur, elle ne l'avait ressentie que deux fois, face a l'enemi mort-vivant, la première fois lorsque leurs armées avaient forcé les portes d'acces de Hyjal, la seconde fois lorsqu'elle et bien d'autres, suivant leur meneuse et Illidan, ils avaient tentés de Tuer le traître, qui tentait d'atteindre le tombeau du demon Sargeras, pour mieux echouer, et manquer de mourir, seuls elle et Maiev avaient finalement suvecu.


L'Outreterre, terre promise des elfes de sang? elle avait envie de rire...il y avait certes des choses a piller, a prendre, mais rien qui, a son sens, ne pourrait les mener a leurs buts...ils allaient mourir en ces terres.
Le Semi-demon connaissait bien des choses, au vu des ordres donnés au troupes, encore restait il a savoir ce qu'il pouvait encore cacher ou savoir....
Mais vu ce qu'elle avait entendu...elle avait interêt a tâcher de mener a bien ses missions avant de pouvoir se présenter devant leur sauveur.

Quoi qu'il en soit, revenir en Azeroth allait etre interressant, au moins, elle pourrait la bas, ne plus être surveillée en permanence par les autres concubines, ni par Son geolier: Veras...
Il etait juste dommage qu'il ne se soit pas montré digne de ses attentes....c'etait dommage, vraiment dommage....elle l'appreciait d'une certaine façon...tout comme son peuple, mais ils étaient décadent...

[---]

Quelle...deception...comment Tyrande avait il pus oser? comment les druides avaient ils pus aller a une alliance aussi indécente, pourquoi avaient ils continué d'être avec eux?...rien ne les retenaient dans cette alliance moribonde.
Des humains qui étaient aussi sauvage autrefois que les trolls, aussi mauvais? des gnomes dont la technologie detruisait la nature...et ne parlons pas qu'en face se trouvaient la Horde qui eux avaient acceptés ces maudits bien nés et ces infames mort vivants...quelle honte.
les hauts elfes avaient trahis l'Alliance, mais a ce qu'elle avait compris avant, ce n'etait pas la première fois, au final, Kael'thas continuais la tâche de son propre père en retournant sa veste envers l'Alliance des humains...mais alliés a des morts vivants?! non, c'etait une décadence pure !

Qu'ils furent gouverné présentement par une ancienne haut elfe, ne changeait rien a l'affaire... c’était véritablement honteux et décevant...
Qu'est ce qui avait bien pus passer dans la tête de la noblesse Sin'dorei pour aller quémander l'aide de ceux qui les avaient réduit a néant par deux fois?...n'avaient ils pas fait alliance avec les humains? ils avaient franchement fait pire que mieux...ils etaient bien des quel'dorei, toujours a se croire meilleurs et a chuter inexorablement, il manquait juste encore la malediction qui avait frappé les anciens, restait a voir en quels monstres ils se transformeraient.

Alexandria avait déjà reflechis aux possibilités que l'on pouvait tirer de certaines des races, comme celles des réprouvés, notement dans le domaine alchimique et de la nécromancie, mais elle était assez intelligente pour savoir que les réprouvés ne devaient surement pas leurs faire confiance....
Après tout, qui ferait confiance a un mort-vivant? personne de sensé ne le ferait, et ils ne devaient surement pas en être dupes!

Elle était de retour parmi les siens, certains lui posaient des questions, elle avait pus expliquer certaines choses, mentant ou plutôt disant la vérité, une certaine vérité.
Elle avait manipulé la vérité et son rôle...de ce fait même si elle mentait, ce serait réel, au vu de ce qu'ils vérifierais...ce qu'ils firent quand la porte fut réouverte par un des démons survivants en Azeroth...pour en finir avec Illidan et sa clique.

Il lui restait donc quelques solutions: manipulations, rumeurs, informations...Mais bien les petits secrets compromettant qui lui permettrait de faire chanter tout ce beau monde, voire de fragiliser ses cibles, assez pour que quelqu'un la face tomber comme un domino...elle n'avait plus confiance dans les siens, Tyrande avait libéré Illidan, et d'une certaine manière, elle plaignait cet homme.
Oublié 10.000 ans, c’était de la torture, ce n’était pas une punition, d'une certaine manière, Alexandria pensait que Malfurion avait voulu éviter qu'il ne tente de se rapprocher de Tyrande ou encore qu'illidan ne trouve finalement sa voie...
Elle n'avait plus que mépris pour cet homme, ses paroles pouvaient être sage parfois, en réalité, la chasseuse voyait dans l'ancien chef elfe de la nuit, un arriviste et un hyppocrite.


Mais qu'importait le prix maintenant, Maiev s'était libéré et avait assouvis sa vengeance, son ancien maitre avait trouvé la mort et maintenant? tant qu'elle pourrait arriver a ses buts et desirs....le seul qu'elle se refusait de payer, etait celui de la décrépitude et de la mort....
La vie lui etait trop chère pour la sacrifier par substitut....mais sur ce point, sa seule comparaison etait l'etat pitoyable des réprouvés....et ce qu'elle avait vu a la couronne de glace, ne lui disait rien qui vaille de ce coté là....

Il allait être amusant de voir les réactions....tant parmi les traîtres que les meneurs....
Et puis, dans tout cela, il y aura surement moyen de tirer son épingle du jeu....restait a savoir laquelle!

Pour l'instant, tout ce qu'il fallait, c'etait continuer de jouer la parfaite Kaldorei, imbue d'elle même, de son peuple, de la nature, et de leurs territoires, continuer a manipuler, a jouer....
Viendrait alors le temps des réels defis et de sa déstinée.....et peu lui importait, qui il faudrait detruire, tant qu'elle arrivait a posseder ce qu'elle souhaitait!
Et pour cela: tout les moyens serait bon.....

Un sourire malsain et carnassier se fit jour, tandis que dans son esprit, se mettait en place, ses plans....



43928

Avec remerciement Smile

[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Galexon

avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Alexandria Greysdale   Mer 31 Aoû - 19:49

    Demande acceptée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Alexandria Greysdale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Acceptées.-
Sauter vers: