Partagez | 
 

 Un destin de mort.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un destin de mort.   Jeu 15 Déc - 19:52

Musique

*Je me nommais Astaldo qui signifie "le vaillant", désormais sa ne signifie plus rien, j'étais un elfe de sang...Je suis mort lors d'un combat contre le fléau...et réanimés, en tant que chevalier de la mort pour servir le Roi-Liche, par une personne dont j'ignore encore le nom.
Je réponds maintenant sous le nom de Seregon qui signifie "sang de pierre".
Je porte une lourde épée au pouvoirs étrange qui absorbe le sang de c'est victimes qui m'a été donner après une formation rude et sans fin, ainsi que la robe de tout les chevaliers de la mort.

Ceci est une partis de mon périple:

"Il y'a bien longtemps nous avons été envoyer au suicide...
Un bataillons de chevaliers de la mort qui s'attaquas à la Chapelle de l'Espoir de Lumière, diriger par le Généralissime Darion Mograine.... L'arrivée de Tirion Fordring et de l'Aube d'argent marque sa défaite..

Le Généralissime Darion Mograine plein de colère, compris cet attaque suicide, et ne pardonnas pas au Roi liche.
Nous avons été envoyé au combat sur une terre consacré par Porte-cendres.
Par la suite nous avons donc décider de nous rebeller...
...contre notre Roi Liche et nous avons donc pris les devant en assiégent Achérus.
Une grande battaille qui nous coûtas beaucoup de perte contre le Fléau.
Mais nous avons fini par l'emporter.

Quand Mograine et ses Chevaliers fut libérés de la joug du Roi-Liche, nous avons jurez alors de combattre, aux côtés de la Horde et de l'Alliance. Nous formons une faction neutre, les Chevaliers de la Lame d'ébène.

Aujourd'hui nous sommes sous la bannière de la Lame d'ébène gouverné depuis Achérus.
J'obtenus un grade corrècte ayant survécue plus lomgtemps que d'autres chevaliers.
Mêmes si les incursions plus-tôt efficace contre le coeur du Fléau dans Zul'drak
pour stopper leurs avancés fut risquez et me rapprochais des abîmes je survécus...
...ne devant rien à mon passer...
Autrefois j'étais un chevalier de sang...un elfe de sang comme les autres.
Et je porte un titre que j'ai mériter pour avoir obéie..."Chevalier qui a survécue"...stupide...
Même maintenant je n'est pas été choisie pour mes talent d’utilisateur de givre de plus que je n’utilise plus trop les sorts Impies depuis bien longtemps, former par notre maître Amal'thazad, une Liche qui c'est rebeller contre le Roi Liche, mais il me gardais, peut-être à cause du manque d’effectif? Pour mon talent de stratège?
Peut-être pour une raison plus profonde et inconnue de ma personne?

Et un jour gêler,nos problèmes contre le Fléau fus régler après la chute du Roi Liche.
Après ça La lame d'ébène protégeais son territoire...peu à peu oublier par le temps...

Mais un nouveau mal était né.
Le Maléfice qui semas des massacres épouvantables dans tout Azeroth.
Des trolls contrôlés par une magie innconue...de nouveau combats.
La lame d'ébène ne pouvais pas rester les bras croisés et devais défendres son territoire.
Un nouveau champs de battaille à l'ouest, sur la côte au Maleterre de l'est la ou nous repoussions La Croisée écarlate par de là les mers commenças, un combat acharné face au trolls qui voulais débarquez!

Une fois c'est battailles calmer, la lame d'ébène pris une décision.
Envoyé plusieurs groupes de chevaliers, à leurs tête un capitaine, pour aidez les alliés
en difficulter et récupérer leurs terres par delà Azeroth, faire cessez le malheur de se Maléfice qui menace le monde.De plus la Lame d'ébène est rester trop longtemps dans l'ombre...
...avec c'est chevaliers de la mort.
Nous ne nous soumettrons plus à un pouvoirs que nous jugeons grotesque.
Nous chevaliers de la mort, servons la Lame d'ébène jusque notre fin.

Je fut nommer à la tête d'un groupe pour aidez un autres mouvement appeler la Résistance.
Se regroupement inter-races qui avait fait c'est preuves et fait parler de lui en valait la peine.
Je me m'y en route à l'aide de mes quelques hommes pour les trouvez.
Une tâche que j'accomplirais pour l'honneur de la Lame d'ébène.
Notre bateau prêt nous sommes donc partis pour accomplir notre mission, même si le périple en mer est risquez jusqu'à Kalimdor nous n'avions pas le choix.
Encore aujourd'hui je les recherches alors que nous apprenons que Kalimdor fut totalement libéré.
Nous nous avons donc fait demi-tour et descendu plus au Sud des Royaumes de l'est ayant le plus de chance de les trouvés dans les contrés humaines.

Maintenant plusieurs mois se sont écouler, à présent sur un navire crasseux, notre groupe est torturer par une solitude, un sentiment d'incompris, un vide, notre allé-retour entre Kalimdor et et les Royaumes de l'est fut périlleux.
Même un mort peu se déssécher et devenir poussiéreux face à la solitude des mers.
Je regarde mon groupe flétrir et se fané sur le pont du bateau...une grande tristesse de tâche
non-accomplie et qui semble hors de porter.
Soudains des trolls maléficiés contrôlant la zone maritimes prêt des côtes des Royaumes de l'est nous pris au dépourvut en nous attaquant dans une pluie grossière...Cet fois nous n'aurons pas la chance d'éviter cet attaque de trolls Maléficier.
Un échange de coups de canons de quelques secondes...nous n'avions pas été préparer à cela...
Notre navire fus coûler et mes chevaliers disperssés...ou définitivement mort.
Je coule dans les abysses profond de la mer...me laissant emporter par les courants....

Je gît à présent sur la plage de la marche de l'ouest. Peu de débris du navire étais présent...mon cheval qui m'attendais ...se cheval squelettique pourrissant qui reflète la fidélité à son maître...
...ne sachant pas comment je me suis retrouver là.
Mon corps si blanc et recouvert d'algues, ronger par le sel de la mers, se redréssas sur c'est jambes.
Et je me mis à marcher , suivis de mon déstrier...droit devant moi, laissant trainer ma lourde épée...qui étais presque enterrer dans le sable, portant cet armure qui me représentais en tant que chevalier de la mort, mon tabard de la lame d'ébène salie par se périple.

Je fini par arriver dans les bois de la pénombres...et je tournais en rond plusieurs jours...
...me demandant ou étais mes hommes...je devais les retrouvés et trouver la Résistance.
Accomplire ma mission pour l'honneur de la Lame d'ébène.

Mais par ou ...commencer...cet forêt ...je trouverais ...je suis prêt a reprendre les choses en mains."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un destin de mort.   Lun 26 Déc - 21:40

Bon.... à par le fait que tu n’as pas préciser pour quelle raison était cette touchante histoire, je me doute que c'est pour le chevalier de la mort. (Oui, je sais en plus tu m'en as parlé) Enfin, voila, tout ça pour dire, que la demande est acceptée .
Revenir en haut Aller en bas
 
Un destin de mort.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chevaliers de la mort.-
Sauter vers: