Partagez | 
 

 [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Dim 8 Jan - 23:36

Que ce serveur coule dans les Abysses, et qu'on en finisse.


Dernière édition par Eliott S. le Dim 2 Sep - 18:55, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Lun 9 Jan - 14:00

Partie II

Ambiance musicale : Howard Shore, The Lord of the Ring - The Followship of the Ring, The Shadow of the Past

L'ébauche des intrigues du Roi Liche, missives à l'Instructeur Razevious
Par Valérant Mortelame

Lettre I, non datée - Sire; Je dois vous avouer que l'idée du Roi-Liche est bel et bien merveilleuse, et je suis fier d'avoir été choisi pour y mener à bien en partie. Ces imbéciles ne s'y attendront pas, c'est indéniable...Je savoure à l'instant même où je vous écris l'idée d'un tel effroi en leur sein. Nous n'attendons plus que vos nécromanciens pour pouvoir commencer à réaliser les souhaits de notre Sombre Seigneur; J'ai l'honneur d'être, etc.

Lettre II, Janvier de l'an 20 - Maître; L'effet que nous attendions de nos razzias est arrivé, le doute s'installe chez les autres, et chaque jour, nous l'accentuons de sorte à le maintenir dans leurs rangs et à l'attiser tel les flammes sous un âtre. Néanmoins, les premières tentatives pour relever nos propres ennemis ont été laborieuses et sans succès. Nous poursuivons naturellement nos travaux, mais en tant qu'humble serviteur, je me dois d'être votre bouche et vos oreilles, fussent-elles aveugles. Concernant les points négatifs que nous rencontrons, il est à souligner qu'ils ne peuvent bouger que très peu, et qu'ils ne semblent pas être totalement dépourvus de leur volonté. Ces problèmes seront bientôt corrigés, sachez-le; Votre serviteur.

Lettre III, Avril de l'an 20 - Sieur; Les ordres que vous nous avez transmis depuis votre bastion sont bien évidemment exécutés à la Lettre, mais il s'avère que la Résistance Humaine est efficace, pour ne pas dire inquiétante. Les consignes que l'Archi-Liche nous a confiées sont claires, on ne peut pas se permettre d'afficher le doute sur nos visages, ni de faiblir sur le champ de bataille, car nos ennemis le savent, et si nous dévoilons un trait de ce type, ils n'en seront que plus motivés pour la suite. Ainsi, avec cette constante pression, il s'avère que le projet du Roi-Liche a été ralenti puisque nous sommes plus sur la défensive : Ils ne doivent pas connaître à l'avance nos intentions. Dans cette optique, nous vous demandons de nous envoyer des renforts pour que ce facteur important ne soit pas révélé; A votre service...

Lettre IV, Avril de l'an 20 - Monseigneur; Nous avons trouvé dans les rangs ennemis une humaine qui se bat avec ardeur et sans retenue sur le champ de bataille. Ses alliés ont l'air serein lorsqu'ils se battent à proximité. Elle est gradée, et comprenez que je n'aurais pas fait une lettre si je ne pensais pas que la recruter avait été une bonne chose. Je m'en remets à vous pour des futures conséquences; En vous saluant.

Lettre V, Juin de l'an 20 - Messire; Voilà un mois que nous avons reçu l'ordre de ne pas la toucher sous prétexte qu'attendre et frapper au bon moment aura un effet bien plus dévastateur que la réveiller maintenant. Je n'en pense pas moins, c'est certain, mais elle est une vraie plaie à me donner l'impression que nos troupes sans cervelles ont peur face à elle. En ce qui concerne la mission qui nous a été confiée par le Roi-Liche, sachez qu'elle a porté ses fruits, et nous comptons désormais trois de ces puissants guerriers dans notre armée. Grâce aux techniques qui leur sont enseignées, ils peuvent manier avec aisance le givre, l'impie et...Le sang. Nous n'avons pas pu les envoyer sur le front, puisqu'ils forment une sorte de première expérience que nous devons étudier sous toutes les coutures; Votre bras droit...

Lettre VI, Juillet de l'an 20 - Général Instructeur; Il n'est de plus exquis que de les voir éparpillés un peu partout dans ce qui fut autrefois un Royaume...Ils ne perdent pas espoir, certes, mais ils ne comprennent pas que chacun de leur soldat qui tombe constitue une goule de notre puissante armée. Ils mènent à bien quelques raids sur nos camps, et ils s'enivrent de quelques petites victoires décrochées ci et là. Elianne est retranchée dans un fort duquel elle donne les ordres avec un Lieutenant pathétique. Un bastion fortifié est à une demie journée de marche de cet endroit, de sorte que nous pensons qu'ils vont s'y rendre, à moins qu'ils ne souhaitent mourir de faim...Comme convenu, nous avons préparé une escouade qui lui tombera dessus et la tuera proprement. Je suis plus que satisfait de savoir que vous m'y avez attelé et encore plus quand je sais que je suis le chef. Vos premiers chevaliers sont une arme terriblement efficace sur le front, à tel point qu'un régiment de cinquante larves humaines a fuit lorsque cinq d'entre eux ont été déployés sous leur nez. Ils deviennent chaque jour plus forts avec votre entraînement spécialisé, nous n'attendons plus qu'un hochement de tête pour capturer cette femme; Au revoir, en attendant vite une réponse.

Lettre VII, Juillet de l'an 20 - Maître; Ca y est, conformément à vos attentes, nous l'avons capturée, cependant, elle a causé des ravages dans l'unité d'élite, et nous avons failli perdre sa trace à plusieurs reprises. Les nécromanciens sont entrain de la transformer, ce n'est qu'une question d'heure avant qu'elle ne serve notre cause. Je jubile à l'idée de la voir charcuter ces chiens, et j'ai simplement hâte de voir leurs réactions. Nous comptons lui enseigner la discipline du sang, pour qu'elle soit un exemple même de puissance en nos rangs. J'ai encore du mal à me figurer sa présence ici, là, en face de moi à l'heure où je vous écris, et pourtant...Nous attendons toujours vos missions; En vous remerciant pour cet accord.

Lettre VIII, Septembre de l'an 20 - Sire; Un mois que nous avons lâché la bête, et plus rien ne va chez l'ennemi. C'est la débandade dès lors qu'ils l'aperçoivent, fûtt-elle seule. Nous jouons beaucoup sur cet effet psychologique hors pair qui déstabilise jusqu'aux Capitaines humains, si preux soient-ils. Au corps à corps, c'est une vraie boucherie qui s'engage autour d'elle. Je me souviens l'avoir observée à l'aide d'une ombre, et je puis vous affirmer que je n'envie pas le sort de ses adversaires. Elle se battait très bien hier, et voilà qu'elle les affronte avec une haine, une force, et une puissance décuplées aujourd'hui. Vous nous avez ordonné de détruire tout sur notre passage, ce sera fait. Il n'y a plus rien à dire quant à sa formation, elle est achevée. J'imagine que nous ne nous écrirons plus pendant un moment; J'ai l'honneur d'être, etc.

Lettre IX, Avril de l'an 29 - Général; Voilà presque neuf ans que nous n'avions plus reçu d'ordres. Toute la région a été anéantie, il n'y a plus âme qui vive, à la manière dont vous nous l'avez énoncé. Elianne est actuellement en route pour le port le plus proche d'où elle embarquera pour vous rejoindre au nord, comme vous le souhaitez. Nous n'avons pas jugé nécessaire d'envoyer ses troupes pour la protéger, puisque la région est sécurisée. Je me demande bien la raison quant à son affectation là-haut, mais il n'est sûrement pas de mon ressort de la connaître étant donné que vous ne me les avez pas octroyées. Les frontières sont toujours aussi renforcées, nous pouvons satisfaire cette victoire totale; Votre Serviteur dévoué.

Lettre X, Avril de l'an 29 - Sieur; Nous avons dépêché toutes nos escouades d'éclaireur pour la retrouver, mais rien n'y fait, elle semble s'être volatilisée. Divers chevaliers de la mort se sont aussi mutinés dans les rangs, causant des dommages internes considérables. Nous faisons tout notre possible pour la retrouver. Je vous tiens au courant; V. Mortelame. PS : J'espère que le Roi-Liche se remettra de ses humeurs.

Lettre XI, Mai de l'an 29 - Messire; Elle a rejoint le camp des chevaliers de la mort nommé la "Lame d'ébène". Nous n'avons compris qu'après votre dernière lettre l'importance qu'il fallait accorder à ce qu'il se passe actuellement. Les Chevaliers ont été mis en quarantaine, comme vous nous l'avez imposé. Nous avons aussi besoin d'un renfort de goules, car cette organisation de renégats nous cause énormément de dommages. Ils ont ravagé trois de nos bastions en une semaine, du coup, nous nous concentrons sur la Nécropole principale pour qu'ils ne puissent l'atteindre, quitte à abandonner un peu de nos terres; Adieu. PS : On ne peut pas se permettre de la récupérer, vous m'en voyez là navré.


Dernière édition par Eliott S. le Lun 9 Jan - 19:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Lun 9 Jan - 14:25

Epilogue

Ambiance musicale : Howard Shore, The Lord of the Ring - The Return of the King, Hope Fails

Une nouvelle chance

La libération fut un véritable miracle pour Elianne qui marchait vers le nord pour embarquer dans un navire à destination d'un autre continent. Elle eut l'impression, au départ, de se réveiller d'un long cauchemar qui ne semblait plus pouvoir s'arrêter, et lorsqu'elle ouvrit les yeux, elle réalisa que tout ce qui s'était passé dans son rêve s'était avéré réel : Le Royaume n'était plus qu'un lointain souvenir et même ses heures sombres lui apportaient plus de gaité que cette prestation mortuaire. Tout était détruit, réduit à l'état de néant, induit d'un cadavre à la nuit sans vie. La terre à ses pieds était une sorte de poussière grisâtre craquelée s'étendant jusqu'à l'horizon et une fine brume verdâtre et nauséabonde dont elle ne pouvait distinguer néanmoins l'odeur parsemait l'air. Elle comprit qu'elle était morte, et ce ne fut qu'après avoir été trouvée par des Chevaliers de la Lame d'Ebène qu'elle se fit une raison quant à son essence. Plus aucune pensée de son ancienne vie ne lui venait à l'esprit, comme si tout avait été effacé, et elle se rendit compte rapidement de cela. Dès lors qu'elle les suivit, Elianne constata sa fâcheuse tendance à donner des ordres et à être impérative - un probable trait de ce qu'elle était jadis.

Nonobstant son arrivée à Achérus, elle ne savait pas exactement pourquoi elle les suivait de la sorte, mais elle le faisait probablement par instinct. On lui expliqua la situation : Son cas n'était pas unique, et bon nombre d'entre eux avait terminé de cette façon. Le nom de ces personnes parvenaient à subsister et à se hisser parmi les premières idées qu'ils avaient en réfléchissant, et elle put décliner son identité à ses nouveaux camarades, bien qu'aucun ne fût capable de la renseigner un peu plus à ce sujet. Elle n'avait pas perdu sa formation, et pour combattre le Fléau, elle suivit l'entraînement du Seigneur Thorval, doué dans l'Art de maîtriser le sang.

Les journées s'enchaînaient et étaient toutes identiques, à tel point qu'elle perdit la notion du Temps qui était pourtant la seule chose qui la raccrochait à ce qu'elle avait eu de vivant autrefois; puis vint un jour où enfin, de l'action vint meubler sa morne existence consistant en une extermination pure et simple des autres morts : Aider une Résistance contre des Trolls...Elle accepta sans hésiter, et fut mise sous les ordres d'un certain Seregon qu'elle ne connaissait pas. Le voyage jusqu'en Kalimdor fut long, et ses camarades purent distinguer à quel point elle pouvait être violente et agressive. Elle atteint l'apogée de ses humeurs lorsqu'ils apprirent que cette Résistance avait migré vers le continent d'où ils provenaient. Toujours soumise, elle poursuivit le groupe et lorsqu'ils s'échouèrent suite à une attaque trolle, elle eut la chance de "survivre" et elle se mit en route pour rechercher ses compagnons d'armes.


Dernière édition par Eliott S. le Mar 17 Jan - 7:03, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Lun 9 Jan - 18:01

    Cette musique de Shore est sublime.

    Avant de me prononcer quant au récit que tu nous proposes, et qui n'est en fait pas achevé, je préciserai qu'il y a quelques fautes dans ton texte, qui toutefois ne nuisent pas à la lecture du texte. L'erreur que j'ai jugé utile de relever est la confusion, répandue, entre le passé simple et le subjonctif. Tu as employé plusieurs fois le passé simple ("furent-ils", "fut-il", si mes souvenirs sont exacts) alors qu'on attendait dans le contexte du subjonctif imparfait. En effet, cela porte à confusion : fût-il, fussent-ils, est assez proche. Tu as aussi employé le subjonctif présent, ce qui n'est pas une faute, quand tu aurais pu employer le subjonctif imparfait. Ce dernier détail n'est pas obligatoire, mais il rend plus littéraire un texte. Quant au reste, je n'en parlerai pas, tu pourrais le corriger en lisant à nouveau ce que tu as écrit.

    Le traitement de ta demande est original ! En lisant hier soir la partie inaugurale, j'avais eu l'idée d'entamer le récit épistolaire du passé de mon Amélie, mais j'abandonne cette inspiration dangereuse maintenant que j'ai découvert la seconde partie. J'ai donc été agréablement surpris de constater qu'un effort de réflexion a été fait à propos de la façon dont tu nous proposerais ta création. C'est, selon moi, quelque chose qui joue en ta faveur et qui témoigne de ton investissement dans ta demande.

    Le style est agréable et fluide. Aucune sentence ne se démarque de l'ensemble, mais on n'a pas besoin que chaque phrase puisse être citée comme exemple de perfection stylistique pour prendre du plaisir à la lecture. Paradoxalement, l'histoire est vivante et les événements s'enchaînent logiquement sans qu'on ait l'impression que tu épilogues ou tais quoi que ce soit. Un point de vue étranger à celui d'Elianne, sans que jamais n'intervienne la protagoniste, donne habilement plus de crédit à ce qu'ils pensent à son sujet. Cela donne plus de profondeur au personnage qui n'est plus cette subjectivité romantique, mais une constellation au coeur si brillant qu'on ne peut le fixer.

    Te connaissant, je te pense parfaitement capable d'interpréter le personnage que tu demandes. L'épilogue n'est pas encore disponible, et je le lirai pour compléter mon avis, mais je doute qu'il me fasse terriblement basculer dans la haine envers ton texte. Comme rôliste, je donne un avis favorable...


Dernière édition par Monsieur le Lun 9 Jan - 18:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Lun 9 Jan - 18:17

Avant tout, merci.

Je dois t'avouer que je ne suis pas au top en ce qui concerne la concordence des temps avec le subjonctif, surtout l'imparfait de ce mode.

En ce qui concerne les fautes, oui, il faut que je me relise, je viens d'en constater des grossières, et je vais faire en sorte de limiter la casse, et je dois dire que je l'ai écrit d'une traite sans le relire (Je n'en avais pas le temps, et je ne pouvais pas résister à l'envie de le poster.)

J'ai réfléchi en effet à une façon de présenter mon personnage de façon extravagante, et concernant les lettres, elles sont de mauvaise qualité, la forme n'y est que vaguement décrite, etc. Je pense du coup que voir une liaision avec Amélie comme j'ai tenté de le faire sera une bonne chose, et innovatrice, je dois dire Very Happy Je ne m'initie pas aux sentences comme tu le soulignes à juste titre, car je ne pense pas pouvoir y mettre le fond. Je connais certes divers procédés d'écritures, mais transmettre un message est plus compliqué 8D

Du reste, je te remercie encore une fois pour cette réponse constructive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Lun 9 Jan - 18:43

    J'ai justement minimisé tes fautes en te disant que tu pouvais les supprimer en lisant à nouveau ton texte. Je n'en faisais pas un reproche.

    C'est bien de la fausse modestie que d'avouer que tu te penses incapable d'y mettre un fond, ou que tes lettres sont de mauvaise qualité et vaguement écrites. Tu n'es pas un oeil sévère posé sur tes lettres, tu es une conscience injuste ! Ou qui appelle des paroles assurant le contraire. Je te les donne. Alors mets ton épilogue, maintenant, avant que je ne change d'avis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Lun 9 Jan - 19:59

Terminé ! La mise en page viendra plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Lun 9 Jan - 20:44

Eliott S. a écrit:
Epliogue

C'est mignon ♥

Dès la première ligne... j'aime
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Lun 9 Jan - 21:03

J'assume, c'est modifié 8D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Lun 9 Jan - 21:33

Roh...

J'aimais bien, c'était ta p'tite signature u.u'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Lun 9 Jan - 21:49

Ne t'en fais pas, elle est en gros plan sur ton poste, bref, PAS FLOOD Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Galexon

avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Mar 17 Jan - 10:32

    J'adore le style de la demande. C'est original !
    J'approuve et j'adhère, demande validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   Mar 17 Jan - 12:35

Merci \o/ Je posterai la requête en jeu pour l'équipement nécessaire, qui ne changera pas beaucoup de la tenue basique de chevalier de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Chevalier de la mort] Elianne Santhenil   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Chevalier de la mort] Elianne Santhenil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Chevaliers de la mort.-
Sauter vers: