Partagez | 
 

 Ithilior Stargohn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ithilior Stargohn   Sam 28 Jan - 15:24

Chapitre 1: L'attaque...

Musique: http://www.youtube.com/watch?v=z27Vp9o_o0A&feature=related

La nuit envahissait la forêt, la lune jetait ses faibles éclats sur les animaux encore debout qui traquaient leurs cibles endormis. Soudain, une branche craqua, l'on pouvait discerner des ombres courir rapidement, sans un bruit, comme des fantômes. Leurs yeux étaient jaunes, ils pourfendaient la pénombre, ces êtres devaient être une dizaine, ils avançaient rapidement, ils étaient grands, ça ne pouvait pas être des humains. Alors qu'ils poursuivaient leur avancée, ils entendirent deux orcs, sur la route proche, ils parlaient dans une langue incompréhensible. Une des ombres désigna deux de ses alliés, ces derniers fondirent sur les orcs. Les épées brillaient sous la lumière argentée de la lune, une d'elle transperça la nuque d'un orc, ne lui laissant pas même le temps de souffrir, au même moment, la deuxième infiltra sans soucis, le casque du deuxième orc, et lui perfora le crâne, le tuant sur le coup. Les deux ombres transportâmes les cadavres sous les buissons, et rattrapèrent leurs compagnons qui avançaient plus lentement, mais bien plus discrètement. Ils avançaient, on pouvait distinguer les torches au loin d'une base orcque, pendant la progression l'un des assassin laissa tomber un tissus violet, argent et or. Arrivés, les ombres formèrent des groupes de deux, devant eux, les murailles en bois les surplombaient, soudain. Les êtres bandèrent leurs arcs, tous ensembles, et décochèrent chacun une flèche, dix flèches, dix morts. Les orcs sur les tours tombèrent tous ensembles, laissant leurs compagnons dormirent, sans se douter que la mort approchait...
Nos assassins grimpèrent sur les murailles avec une certaine aisance, parvinrent à entrer dans le campement sans se faire repérer. Chaque groupes entrèrent dans les garnisons, et tuèrent les orcs deux à deux qui étaient encore sous la possession de la fatigue, quelques cris se faisaient entendre, et ce fût à ce moment que la Commandant de la Garnison sortit de sa masure, deux ombres l'attendaient déjà, à peine fût-il sortit, qu'une lame se pose sur sa gorge, et une autre sur sa nuque, l'empêchant de faire quoi que ce soit. Sa garde personnelle, elle, se fit tuer à la sortit de leur bâtiment sans avoir le temps de réaliser ce qu'il se passait. En trente minutes, les soixante soldats étaient morts, le commandant était capturé et la base flambait sous le joug du feu ardent.

En partant, ils ne laissèrent aucun indice sur leur identité, deux des assassins transportaient le commandant, ligoté de tous les membres, bailloné et déshabillé presque entièrement. Une des ombres baissa sa capuche, laissant apparaitre le visage d'une elfe de la nuit, et ils plongèrent dans la forêt obscures.

Chapitre 2: La fuite...

Musique: http://www.youtube.com/watch?v=6O6Q1OiF6LI

Les orcs avançaient dans la forêt, courant, poussant des cris, des souffles profonds, ils se rapprochaient de leurs proies, le soleil commençait à se lever. Tous les soldats portaient le tabard du clan Chanteguerre. On pouvait apercevoir devant eux, à moins de 500 mètres des elfes, qui couraient, tentant d'éviter à la mâchoire du loup. Ces derniers étaient habillés tels des assassins, leurs lames encore pleines de sang, ils trainaient un orc, un commandant Chanteguerre. La frontière d'Orneval pour Sombrivage n'était plus très loin, plus que deux kilomètres, il fallait qu'ils tiennent, leur vie en dépendait, mais de ça, ils s'en moquaient, ce qui comptait pour eux, c'était la réussite de la mission. L'honneur de Darnassus en dépendait, soudain, deux orcs se trouvèrent face à eux, les elfes à la tête du groupe prirent leurs arcs, et tirèrent, deux flèches, deux morts. Le sang gicla en l'air, les elfes passèrent au moment où les gouttes retombaient. Derrière eux, une trentaine d'orcs prêts à tuer n'importe quoi pour récupérer leur Commandant. Et tout d'un coup, l'elfe en tête de course trébucha sur du bois mort qui s'affaissa sous ses pieds, deux de ses compagnons l’accompagnèrent dans sa chute, un des assassin lui cria:
-Qu'Elune vous protège Commandant !
Et la fameuse Commandante rétorqua:
-Réussissez la mission, Lieutenant, réu...
Une hache transperça la tête du Commandant, et il fût piétiné par la garnison d'orcs qui poursuivaient inlassablement les elfes.
Il ne restait que sept elfes, ils couraient, mais commençaient à s'épuiser, soudain, un ordre jaillit de la bouche du Centurion Orc:
-Faites-les prisonniers !
A ces mots, dans la tête du Lieutenant, les tortures, les questions, les dégradations fusaient. Il ne devait pas abandonner, il ordonna donc que le groupe se divise en trois, deux groupes de deux, à gauche et à droite, et un au centre, deux qui portent le prisonnier et le Lieutenant. Ils savaient tous que ça ne servirait à rien de combattre, il fallait courir. La forêt défilait sous les jambes des elfes, ils avaient du sang partout sur leurs armures, leurs lames n'étaient plus argentées, mais pourpres, pleines de sang séché, si on les voyait pour la première fois, on aurait plus pensé à des barbares.
Soudain, au loin, la barricade de Sombrivage apparût, des elfes bandèrent leurs arcs dés qu'ils virent les orcs poursuivant leur frères. Une première volée de flèche jaillit, tuant dix orcs, les elfes allaient être sains et saufs. Ces derniers franchirent la muraille, et furent en sécurité derrière les rangs des soldats de l'armée Darnassienne. Mais il manquait un des trois groupes à l'appel, celui de gauche, il ne restait donc que cinq des soldats d'élites, et le Commandant.
Soudain, dehors, quelque chose de bizarre se produisit, les orcs, à la place de foncer, attendirent hors de portée des flèches, et leur Centurion brandit le tabard de Darnassus et cria en commun imparfait:
-Ne laissez pas trainer vos tabards près de notre campement !
Dans la tête du Lieutenant, la vision du tissus tombant de l'armure de son compagnon prit place, et le hantât, le temps de prendre conscience du fait, il y avait un traitre. Et grâce au tabard, les orcs avaient su directement par où aller pour retrouver les assassins. Ils avaient dus utiliser des loups pour les rattraper aussi rapidement.

Chapitre 3: La trahison...

Musique: http://www.youtube.com/watch?v=jambUpL2yZA&feature=related

Une elfe approcha du groupe d'elfe fraichement débarqué:
-Lieutenant Ithilior Stargohn, votre Commandant est-il mort ?
-Hélas, oui, Sergent. Réponda Ithilior.
-Hum... Elune soit avec lui, et vos morts. On sentait que l'elfe était nerveuse. Mais, le combat ne fait que commencer, les orcs tiennent en assaut notre fort, et trente soldats orcs viennent d'arriver, ils attaqueront sans doute ce soir, ils construisent des bélier.
-Vous avez combien de soldats à disposition ? Lança Ithilior entre deux reprises de souffle.
-Seize, donc 21 en comptant vos soldats, et vous. Répondu le Sergent.
-Bien, parfait, préparez la défense, formez des palissades à pics, préparez les armes, nous allons devoir combattre, le campement étant en mauvaise position.
Le campement se trouvait contre une montagne, juste à côté de la route allant vers Sombrivage. Aucune issue à part la porte où les orcs attendaient.
-Lieutenant, je peux savoir dans quelle division vous êtes ?
-On ne vous apprend donc plus rien... Je suis le Lieutenant Ithilior Stargohn, troisième du nom, chasseur, traqueur et Lieutenant dans l'armée Darnassienne. Ma spécialité, l'élimination, l'infiltration, la reconnaissance, et le combat à l'arc et à l'épée. Et vous Sergent ?
La question du Lieutenant avait pour but de mettre son interlocuteur au niveau du sol.. Bas.. Très bas...
-Heum... Sergent Delientha Nevarial première du nom.. Euh.. Sergent dans l'armée Darnassienne, combattane et euh.. C'est tout... On voyait que l'elfe était plus qu’embarrassée.
-Et bien, vous apprendrez ce soir, comment tuer facilement des orcs, maintenant, je vais me reposer avec mes soldats, à tout à l'heure.
Le Lieutenant entra dans le bâtiment avec ses soldats en laissant derrière lui le Sergent avec le Commandant Orc, ce dernier avait tendance à donner de la peur à la pauvre jeune elfe. Dés qu'il fûrent bien installés, Ithilior demanda:
-Sortez tous vos tabards, un traître a laissé le sien tombé, pour que les orcs nous poursuivent.
Une des elfes, ne prit pas la peine de faire semblant de chercher, elle dégaina juste ses lames, en même temps qu'Ithilior. Heureusement que les elfes ne peuvent transpirer, sinon il y aurait une flaque sous la traître tellement elle avait peur de son supérieur... Le Lieutenant lui lança:
-Es-tu sûr de vouloir te battre contre moi ? Tu sais très bien qu'un plus haut-gradé est donc plus fort que toi..
-Comme si j'avais le choix. Rétorqua la traitre, tout en lançant un regard menaçant vers son Lieutenant.
Stargohn chargea le premier, gardant une lame en garde près de lui, et l'autre pour attaquer l'elfe, il ne voulait pas l'arrêter, mais il voulait la tuer. Son adversaire para le coup, et esquiva la charge avec deux pas sur le côté, et tenta de trancher le dos d'Ithilior lors de son mouvement. Mais ce dernier n'avait pas dit son dernier mot, il s'attendait bien à une réaction comme celle là. Il se retourna au même moment, et sa lame défensive bloqua le coup, tendit que la deuxième trancha légèrement la jambe du soldat. Dans l'action, le soldat recula, et reçut une flèche dans le pied, Ithilior avait déjà dégainé son arc et tiré une flèche. Il rangea son arc très rapidement et repartit à la charge, ne laissant pas de répit au traître. L'attaque fût décisive, il perfora le cœur du soldat sans grand mal. On pouvait voir l'expérience du Lieutenant dans ses gestes, sa force, sa rapidité, ses réflexes, sa vue et son ouïe sur-humaine lui donnant de grands avantages. Le corps du traître tomba à terre, il ne restait que vingt elfes dans le campement. Au même moment, le Sergent entra, vit la scène.. Et ressortit sur le champs, avec un cadavre d'elfe sur le dos. Au moment de l'enterrer, ce que ne vit personne au moment de refermer le trous, c'était le visage de la traite qui se dissipait, laissant le visage d'un orc apparaitre...

Chapitre 4: La légende...

Lors de l'après-midi, l'arrivée du Lieutenant avait créée des discussions sur lui, son avenir, son passée, ses compétences, si il fallait en faire un résumé, il serait comme ça:
Ithilior est né on ne sait où, on peut retracer son histoire seulement à partir de son entrée dans l'armée Darnassienne. On ne sait pas où il s'était entrainé, mais il réussi les test d'entrée avec la note de 18 sur 20. Il avait toutes les qualités pour devenir un brillant officier d'après ses recruteurs. Il savait manier les épées et l'arc à la perfection, il agissait avec des gestes fluides, rapides, et presque imparables. Et ses compétences ne furent qu'accrus au fil du temps dans l'armée. il intégra en premier la garde de Darnassus, où il reçut le titre de Sergent au fil des années. Ses supérieurs, voyant qu'il ferait un expert dans les missions comme la récolte d'informations, assassinats et prises d'otages, il fût envoyé sous les ordres d'un Commandant qui se lia d'amitié avec lui au fil des années et des missions. Il était sous la direction de la Garde de Darnassus, mais n'avaient pas les mêmes ordres. Au fil des réussites, de ses missions et de son entraînement continu, il lui fût administré le titre de Lieutenant, titre qu'il désire garder à jamais, car il ne veut pas se trouver au même pied d'égalité que son Shan'do, le Commandant.
Son caractère très sanguin est dût à un enfermement très long dans une grotte avec un de ses compagnons mort devant lui. Il a survit juste avec les plantes qu'il y avait dans la grotte, elle était profonde, donnant sur une source. Il y est resté une année durant, jusqu'à ce que l'armée le retrouve. A sa sortie, il avait changé, pas physiquement, mais mentalement. Il aime le combat, le bruit des armes, du croisement des fers. Personne ne sût ce qu'il s'était passé dans cette fameuse grotte. D'autres rumeurs disent que ce comportement vient d'une très ancienne malédiction, dissipée, mais laissant cette trace.

Chapitre 5: La défense...

Le soleil tombait sur le campement, les femmes soldats allumèrent les torches, et prirent leurs positions dans un silence mortuaire. Une barricade, longue d'une cinquantaine de mètres, avec au centre la porte, protégeait le petit fortin. Il y avait six elfes derrière la porte, lames croisées, prêtes à frapper les premiers ennemis qui entreraient dans le campement. Derrière la barricade, une quinzaine d'elfe, un seul de sexe masculin, le Lieutenant Ithilior Stargohn. Il dirigeait les soldats en donnant des ordres avec sa voix profondément grave. Les arcs se bandèrent, encochant deux flèches. En face, voyant tout ces préparatifs, un bataillon entier d'orcs, une cinquantaine, avec un Centurion Chanteguerre, qui veut récupérer son supérieur emprisonné par le Lieutenant. Ils portaient tous une fine armure, avec une hache pas très affutée, ce n'était pas un groupe d'élite, ils devaient être, pour la moitié, que de simple péons embauchés pour aller récupérer leur Commandant. Ils étaient tous en une ligne bien droite, une ligne comportant dix orcs. Au troisième rang, un bélier porté par quatres orcs prenait une grande place dans la formation. Soudain, un cri se fit entendre, l'ordre de la charge avait été donné.
Les orcs chargèrent donc la palissade et la porte, se mettant autour du bélier pour le protéger, soudain, une volée de flèches fût tirée, une trentaine de flèches vinrent toucher les orcs, en tuant dix sur le coups, ou en les handicapant. Ils ne restaient plus beaucoup de mètres avant qu'ils n'atteignent la barricade, une autre volée de flèches, plus précipitée vint frapper cinq orcs, les tuant eux aussi. il ne restait donc qu'une trentaine d'orcs valides. Le Lieutenant se mit à tirer très rapidement des flèches, touchant toujours leur cible, il en tuant cinq avant que le bélier n'atteigne la porte.
Les elfes qui se tenaient derrière la porte ne voyaient pas le champs de bataille, juste le porte faiblement éclairée par les torches, soudain la porte tenta de s'ouvrir sous un grand coup de bélier, au même moment, dix elfes descendirent les rejoindre, laissant les cinq autres elfes tirer sur les orcs depuis la hauteur, la barricade étant infranchissable à cause des pieux.
La porte céda au troisième coup, laissant apparaitre derrière la porte enfoncée, une trentaine d'orcs prêts à tuer tout ce qui pouvait se mettre sur leur chemin. Les elfes se tenaient prêts, dirigées par Ithilior, la première vague des orcs fût anéantit grâce à la précision des coups. Mais à cause du surnombre, les orcs enfonçaient les lignes elfes, les bousculant sous leur énorme poid. Le bruit du fer se faisait entendre, les elfes combattaient avec une détermination à toute épreuve. Lu Lieutenant, lui, donnait de grands coups dans toutes les directions, tranchant ou coupant les membres vitaux des orcs. Changeant d'arme entre son arc et ses épées, il faisait des dégâts considérables, mais bientôt, ils ne restait plus que septs elfes en tout, plus lui, et en face, une vingtaine d'orcs. Voyant qu'il perdait l'avantage, le Centurion chargea Ithilior, pour lui faire perdre du temps, pour que ses hommes tuent les elfes. La première charge emporta le Lieutenant dans le décors, mais celui-ci eu tout juste le temps de se retenir, et d'esquiver le mur qui venait tout juste en plein dans sa tête. L'arc en main, il décocha une flèche qui pénétra l'armure du Centurion dans un fracas de fin du monde, lui perforant la jambe, ce dernier ne pouvait déjà plus charger, mais il pouvait toujours utiliser sa hache. Le Lieutenant aimant guère les combats déloyales, chargea à son tour l'orc, ses deux épées en avant, ce dernier en bloqua une, et la contra en envoyant la lame en l'air, mais la deuxième épée lui transperça le ventre, le souffle commençait à lui manquer. Derrière lui, il ne restait que quatre elfes, contre une quinzaine d'orcs, alors qu'il regardait avec délectation ce spectacle, le Centurion ne vit pas venir la flèche qui lui transperça le casque, et sa tête. Ithilior devait laisser son honneur de côté, et sauver ses soldats, oui, il ne restait que le Sergent et trois soldats de la mission. Quand le Lieutenant chargea les derniers orcs, ces derniers virent la mort s'approcher à grande vitesse, les deux lames découpaient tout, en trois minutes, les elfes sortirent vainqueurs du combat. C'était finit, ils avaient gagnés.

En écriture.

Chapitre 6: La mission...

Après cette périlleuse bataille, Ithilior rentra seul à Darnassus, le commandant orc sur le Sabre-de-Givre du Sergent Nevarial. Son arrivée à Darnassus se fit par la petite porte. Il ne reçut que quelques encouragements par les hauts-placés, car il avait ramené en vie, un des grands destructeurs d'Orneval.
Sa mission était de toute simplicité, trouver, et ramener vivant le Commandant Orc d'une garnison créant en secret des armes d'abattages massives. Seul le Commandant savait où se trouvait les plans, pour ensuite les détruire à jamais, et protéger la forêt d'Orneval un peu plus de cette menace.
Sans que personne ne sache pourquoi toute sa garnison avait été brûlée, les orcs n'accusèrent pas Darnassus, mais un accident avec les appareils de destruction. Onze ans ont passés depuis cette mission démontrant la puissance d'Ithilior, les aventures se multipliaient, le danger lointain aussi... Un jour, il reçut l'ordre de se rendre à Hurlevent, pour y trouver la Résistance, et l'aider de près ou de loin... Le temps du trajet, la Résistance avait bougé, ils étaient déjà en route pour le Loch Modan, le temps de s'y rendre, il les suivit à Forgefer, discrètement, sans jamais se faire remarquer. Et maintenant que la ville est sécurisée, il peut porter fièrement le tabard de sa mère patrie.

Chapitre 7: Les mésaventures et les rumeurs...

En écriture. (Concerne les évènements sur le serveur, j'attends donc un certain moment pour pouvoir tout résumer.)


Dernière édition par Tulyok le Sam 4 Fév - 1:14, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ithilior Stargohn   Sam 28 Jan - 16:46

[HRP] Donc voilà, je demande juste à pouvoir jouer ce personnage, qui est assez... Puissant, sans toutefois désirant vouloir nuire aux autres. J'aimerais aussi le sort "Bond" et "Sprint", si cela est possible. Si vous voulez une liste de ses facultés qui seraient "augmentées":
-Maîtrise des épées et des dagues.
-Maîtrise de l'arc.
-Ouïe et vue accrue.
-Agilité, réflexes, force et rapidité accrues.
Il faudrait aussi:
-Un titre concernant son grade.
Voilà ! Merci bien de votre lecture !

PS: Vous retrouverez ce BG plus tard, avec plus de contenu, dans la zone BG du forum ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ithilior Stargohn   Ven 3 Fév - 21:04

Alors, il y a plusieurs soucis, et je profite que tu n'aies pas encore finit pour pointer ceux-ci.

Premièrement, l'armée est constituer ESSENTIELLEMENT de femme, et j'en aie vu aucune... Ensuite, J'aimerais savoir quand cela se passe-t-il car il pourrait avoir de grands soucis.
Après, le clan chanteguerre est EN Orneval, avec l'accord des elfes de la nuit, donc pas besoin de courir pour trouver des murailles, les elfes de la nuit n'en n'ont plus depuis un bon moment. Excepter cela, le caractère du Lieutenant, fort agressif, est assez rare, quelques détailles serais les bienvenu. Puis, l'armée darnassienne n'est pas une bande d'assassine, un tel acte comme celui-ci, sans raison très très valable n'aurais jamais été accepté, surtout par la grande commandante ou Tyrande. Pour finir, je dirais qu'il n'y a pas d’académie et on gagne son grade au fil des combat et non en allant à l'école, pas chez les elfes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ithilior Stargohn   Sam 4 Fév - 1:19

Mise à jour:
-Remise à niveau du statut des soldats, bien plus de femmes. (Chapitre: Texte entier.)
-Ajout d'une date. (Chapitre: 6.)
-Modification de la frontière. (Chapitre: 2 et 3.)
-Explication du caractère, et de plusieurs autres choses sur le Lieutenant. (Chapitre: 4.)
-Ajout d'une information sur la traitre. (Chapitre: 3.)
-Ajout d'informations sur la mission. (chapitre: 6.)

Si Pro' ou Méca passe par là, ce serait gentil qu'il marque ce qu'il reste comme fautes, ou bien qu'il soit accepté.

Merci à vous.
Revenir en haut Aller en bas
Galexon

avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Ithilior Stargohn   Sam 4 Fév - 15:15

    À mon avis, tout est en règle, la demande est donc validée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ithilior Stargohn   Sam 4 Fév - 15:21

Merci ! Smile
Si il y a des choses à modifier par la suite, je le ferais sans hésitations.
Merci à vous deux ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ithilior Stargohn   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ithilior Stargohn
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Acceptées.-
Sauter vers: