Partagez | 
 

 [Draeneï] Halvéa Heïtys, guerrière de la Main d'Argus.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Draeneï] Halvéa Heïtys, guerrière de la Main d'Argus.   Dim 5 Fév - 15:27

Chapitre I : La descente des étoiles.






Ta voie n'est pas celle de la violence, mais de la lumière...Cette phrase résonne encore dans ma tête alors que je voulais les rejoindre et que l’on m'affirmait que d’apprendre les bonnes manières, la prière et le maniement de la lumière étaient mon destin.
Je rêvais d’épées… De combats, de sueur… Ah non.. Je voulais sauver le monde, moi aussi. Je pensais que la religion ne résoudrait jamais rien alors que mon Père… Lui… Il était utile. Il partait… Rentrait souvent, sauf une fois, la dernière, mais il agissait pour le bien de tous, pour le bien de ma mère et mon futur et surtout pour le bien du peuple Draeneï, il faisait partie de la Main d'Argus, depuis le premier jour, jusqu'au dernier.
Lorsque j'ai attend l'âge minimum, par dépit et parce que j’étais obstinée, il m’a envoyé au temple Karabor, dans la vallée d'Ombrelune.

"Faites en oune prêtresse, que cela l’occoupe et qu’elle cesse de vouloir des choses qui ne sont pas faites pour elle."

Indisciplinée, rebelle… Voilà ce que j’étais. On m’a renvoyé chez moi. J’ai repris la lecture de grands manuscrits sur le culte de la lumière à contre cœur. Pas parce que je n'aimais pas la lumière, mais parce que je désirais une autre destinée, celle d'une combattante. Mère tentait de me convaincre que c’était bien… Que je serais comme elle. Et je lui répétais que je ne passerais jamais ma vie à attendre le retour de l’homme que j'aime dans un temple , agenouillée priant la lumière de le voir revenir vivant... Je finissais par baisser les yeux après cela. Car elle rougissait sous l’attaque. Sa fille méprisait le sacrifice qu’elle faisait depuis quinze ans pour elle.
Un jour, je l’ai vu perdre patience. Elle avait les yeux rougis de larmes et lui me regardait, froid et sec.

"Tou veux te battre ? Alors… Viens. Fais tes preuves. Apprend les valeurs qui accompagnent cette voie là. Et ce jour là… Si tou réoussis, je t’offrirais cette épée."

L’épée… Je la regardais avec envie. Elle avait toujours été le centre de contes épiques et légendaires qu’il me narrait. Je buvais ses paroles, enroulée dans mes couvertures: Trouvée après un combat qu’il avait du mener seul contre un énorme dragon; Don d'un grand général de la main d'Argus, en personne, après qu’il ai accompli un bel exploit.
L’histoire changeait presque tous les soirs, mais Elle était là et Elle était nimbée de magie.

Alors, je suis partie… Et j’ai tenu...Jusqu'au jour ou mon père a été abattus par un Démon de la légion ardente, je n'étais pas là à ce moment, mais l'épée me fut remise en main propre par ma mère en m’annonçant la nouvelle, d'après un ami proche de mon père, ses dernière paroles furent celles-ci :

"J'avais promis à ma fille que si elle tenait, je loui offrirai cette épée, le moment est venou , mon ami, de lui la remettre. Qu'elle se batte au nom de son peuple et de la loumière..."


Je me suis entrainée avec cette épée, qui était enfin devenue la mienne, jour après jour, seconde après seconde, dans l'espoir de devenir la vaillante combattante que j'avais toujours désiré devenir, et de rendre honneur à mon père. J'avais presque atteint mon but, j'étais devenue une redoutable combattante mais...
Voilà comme toujours il faut que quelqu'un ou quelque chose m'empêche d'atteindre mon but, cette fois, bien installés en Draenor avec notre peuple et toujours poursuivis sans relâche par la légion ardente, l'histoire allait basculer vers l'horreur et l'extermination d'une bonne partie des miens. Les orcs corrompus par la Légion Ardente lancèrent, sauvages comme jamais, l'assaut sur les nôtres, les combats semblaient n'avoir ni queue ni tête, nous nous faisions décimer à vue d’œil et si on ne faisait rien, c'est notre race entière qui allait disparaître. Pour assurer la pérennité de notre peuple, nous avons dû à contre cœur laisser des nôtre derrière nous, les sacrifier à Shattrath, pour permettre une évasion possible à bord du vaisseau du Donjon de la tempête. On pensait, sans doute hâtivement,cette tragédie derrière nous, mais le coup fatal fut donné par les Sin'dorei qui s'étaient emparés du vaisseau de survie et décimèrent la quasi totalité de notre peuple. Comme la survie des nôtre ne tenait plus qu'à un fil, aidés par le Na'aru O'ros, Velen et quelques survivants dont je faisais partie nous avons réussi a nous emparer de l'Exodar. Et c'est dans un mouvement de panique lors de l'abordage que ma mère disparu, c'était la dernière fois que je la voyais... Ce qu'on ignorait c'est que, dans l'ombre, certains Sin'dorei de l'Epervier du Soleil, étaient montés à bord du vaisseau et qu'ils l'avaient saboté de l'intérieur...
Tout fut noir pendant plusieurs jours après ça, à mon réveil j'étais seule, à côté de mon épée plantée dans le sol, au milieu de gravas. On s'était tout bonnement écrasés sur Brume-Azur, au Val d'Amen frisant une nouvelle fois l'extermination. Les quelques survivants qui s'étaient regroupés et moi nous dirigèrent ensemble et faibles, vers l'Exodar, un peu plus loin. C'est à ce moment là, quand une bête m'a attaqué et que j'ai brandit mon épée, que je me suis rendue compte que j'avais tout perdu lors du choc, presque tout ce que j'avais acquis durant ces centaines d'années d'entrainement était réduis en poussière...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Draeneï] Halvéa Heïtys, guerrière de la Main d'Argus.   Dim 5 Fév - 15:39

Chapitre II : Le Phoenix renait de ces cendres

Je n'avais qu'une seule solution, me remettre à la tâche pour retrouver ma force d’antan, tenter d'oublier le passé et aller de l'avant.
Les premiers mois d'entrainements étaient longs, et durs, mais j'étais une véritable acharnée, il fallait que je retrouve mes capacités, c'était la seule chose de concrète que j'avais... Enfin, à part cette épée qui brillait toujours sur mon dos, Elle était toujours là , avec moi, jamais je ne la quittais des yeux plus d'une minute, c'était le souvenir de ma tendre enfance, de mon père et de ma mère. J'ai beaucoup voyagé à travers les terres d'Azeroth, pendant 7 ans plus précisément, j'étais intéressée par les autres peuples de ce monde qui s'offrait à moi , j'ai beaucoup lu, malgré les souvenirs que la lecture pouvait me rappeler, je me disais qu'au fond, j'aurais plus facile à trouver ma place dans Azeroth, si j'en savais plus sur les races qui l'occupaient. De leurs religions, en passant pas les plus grandes villes, et en terminant par leurs talents , je parcourais les livres entre deux sessions d'entrainement, ces livres, je me les procurait dans les villages que je visitais. J'ai eu l'occasion de croiser des Elfes de la nuit en Orneval et à Darnassus, des Orcs dont je ne me suis pas trop approchée, près d'Orgrimmar. Depuis notre arrivée, notre peuple s'était déjà lié avec certains peuples plus que d'autres. J'avais toujours au fond de moi cette rancœur envers les Sin'doreis et les Orcs, mais je voulais suivre une voie plus sereine que celle de la haine, qui comme me l'avait tant répété ma mère, ne mène qu'à la souffrance, alors j'avais décidé de tirer un trait sur mes vieux souvenirs, aussi douloureux qu'ils aient pu être.

Réduis en poussière... Oui. Mais chaque chose peut renaître, si l'on y croit et si l'on y met toute notre force et toute notre Foi. La Foi était en moi, tel un carburant, elle me permettait d'avancer un peu plus chaque jour, et ce pendant des années. A la recherche de ma force d'antan, mon rêve le plus cher me donnait la hargne d'affronter les plus grands, allant toujours plus loin, toujours plus haut. Telle était ma devise, baisse la tête, brandit ton épée et fonce, fonce jusqu'à n'en plus pouvoir. C'est sans doute cette devise qui , elle aussi, m'avait permit d'avancer durant les années qui suivirent notre crash sur Azeroth. Ce continent regorgeait de bien des créatures que jamais je n'avais vu, et de races plus changeantes les unes que les autres.

C'est au fil des ces siècles d'entrainement sur Azeroth, que la réponse m'est enfin parvenue évidente. Si je voulais égaler mon père, il fallait que je suive le même chemin que lui. C'est ainsi que je m'agenouillai devant notre grand prophète Velen, et de son sourire bienveillant il m'appella sa fille, et donna sa bénédiction pour que je rejoigne mes frères dans les rangs de la Main d'Argus. Une armée d'élite, fidèle et efficace. Et c'est dans les rangs de la Main que j'ai terminé mon entrainement et que j'ai acquis toutes les connaissances qui ont fait de moi une guerrière et qui m'ont donné le titre de Capitaine de la Main d'Argus.






Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Draeneï] Halvéa Heïtys, guerrière de la Main d'Argus.   Dim 5 Fév - 16:00

[HRP] Voilà donc mon second Rerrol, sur mon Ancien serveur Rp j'avais ce stuff ( acquis au cours des animations ou via des Rps complexes dans le cadre de l'entrainement dans la Main d'Argus.

http://fr.wowhead.com/itemset=-241#.
http://fr.wowhead.com/item=45551
http://fr.wowhead.com/item=42646
http://fr.wowhead.com/item=51559
http://fr.wowhead.com/item=51560
http://fr.wowhead.com/item=47269
http://fr.wowhead.com/item=47570
http://fr.wowhead.com/item=50065
http://fr.wowhead.com/item=51522 avec le skin de http://fr.wowhead.com/item=50070 ( l'épée héritée de son papa )
http://fr.wowhead.com/item=40372
http://fr.wowhead.com/item=45507

D'avance Merci ! [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Draeneï] Halvéa Heïtys, guerrière de la Main d'Argus.   Dim 5 Fév - 16:02

Ah j'oubliais le tabard de la Main : http://fr.wowhead.com/item=24344
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Draeneï] Halvéa Heïtys, guerrière de la Main d'Argus.   Lun 20 Fév - 22:33

    Bonsoir,

    Comme pour la demande de Gleonnyl, je vais énumérer quelques problèmes.

    Le premier qui me soit apparu reste l'histoire avec les Dragons et l'Epée. C'est une Histoire racontée par son père, c'est cela ? Et un petit point sur lequel je taquine : Les Draeneïs n'ont jamais vu de dragons avant d'arriver sur Azeroth, puisque ces reptiles sont propres à cette planète, il me semble.

    Le dernier petit problème réside dans la tenue, et les objets. L'"armure de seigneur ymirjar en plaques sanctifiée" ne fait pas du tout Draeneï de la Main d'Argus, et nous ne connaissons pas les animations de ton ancien serveur. De même pour les bagues du Kirin'Tor, elles n'ont rien à faire là, enfin je pense. Alors sauf quelques appendices et/ou éclaircissements de ta part, je pense qu'il faudra revoir la tenue.


    Petit édition - car je ne donne pas les points positifs 8D : Le texte est bien écrit, il y a peu de fautes d'orthographes, et l'histoire est attrayante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Draeneï] Halvéa Heïtys, guerrière de la Main d'Argus.   Ven 2 Mar - 12:56

    Tu n'apportes pas de réponse et n'as prévenu d'aucune absence, j'imagine donc que tu n'es plus parmi nous. Afin de mieux aménager la partie des demandes, je vais être obligé de classer celle-ci. Comme la requête n'a pas été portée à son terme, je me vois donc dans l'obligation de la mettre parmi celles qui ont été refusées.

    Néanmoins, comme celle-ci ne l'a pas été, je t'invite si tu le désires à nous en faire part pour que nous la sortions des refusées et que tu puisses la reprendre, pour qu'enfin on puisse la traiter comme tu le veux.

    Merci de ta compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Draeneï] Halvéa Heïtys, guerrière de la Main d'Argus.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Draeneï] Halvéa Heïtys, guerrière de la Main d'Argus.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Refusées.-
Sauter vers: