Partagez | 
 

 Grand prêtre Hybride Velemiah Randinus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Grand prêtre Hybride Velemiah Randinus   Lun 20 Fév - 9:02

On ne sait que très peu de choses sur l’Eglise de la Sainte Lumière. Nombre de documents furent détruis tout au long des différentes guerres, même si les membres du Clergé cherchent à reproduire ces documents, les lignes de pensées se croisent, et alimentent des débats au sein même de l’Eglise. Parmi ces lignes, il y a celle de Neheri, la plus jeune voix, d’après lui : Le temps de la défense passive est révolu, il est temps d’attaquer pour vaincre définitivement les êtres qui ne sont pas dignes de vivre dans cet univers. L’on pourrait penser à une vision pas très ouverte, qui vise à détruire les autres races, mais au contraire, il clame haut et fort que tout être non-corrompus par une force démoniaque, et qui soit proche de la race Humaine et de la Sainte Lumière peuvent rejoindre l'Eglise. Il est extrêmement ouvert d'esprit envers les autres races, ne bronchant pas en soignant, par exemple, un orc. Il recrute, lui et son parti, massivement des personnes de toutes conditions croyant en la Sainte Lumière. Et c’est sur ce point d’histoire que commence notre histoire.


Velemiah Randinus, tel est son nom, actuellement Grand Prêtre sous la coupe de Neheri, un des grands évêques d’Hurlevent. Son histoire commence il y a 49 ans, la campagne…


Chapitre 1, La profession de Foi :

Musique: http://www.youtube.com/watch?v=cQnvCghQXrY&feature=related

Le soleil éclairait Comté-de-L’or, les enfants jouaient devant les maisons avec les balles en cuir, les hommes étaient à la pêche au lac, les femmes s’occupaient des enfants, des corvées, de la cuisine. C’est par un de ces beaux jours d’été que naquit Velemiah, sa mère n’était qu’une simple serveuse à l’auberge du village, son père était un des forgerons à Hurlevent. Pendant de longues années, Velemiah n’était qu’un enfant comme les autres, qui voyait en lui une grande carrière militaire à « casser la tête aux orcs avec le marteau de mon papa ». Ce n’est que vers l’âge de dix ans, qu’un changement s'opéra dans sa vie, il passait souvent devant la Cathédrale de la Lumière avec ses amis. La Sainte Lumière, il ne pensait que c’était juste une organisation secrète, mais lors d’un jour d’hiver, les prêtres à Hurlevent sortaient devant l’Eglise, pour donner des vivres et des couvertures aux mendiants, c’est à partir de ce moment que Velemiah se posa des questions sur les véritables intentions de l’Eglise de la Sainte Lumière. La petite bibliothèque de son école avait quelques ouvrages pouvant répondre à ses questions, au fur et à mesure des lectures, du temps, et de la compréhension, la Sainte Lumière devint une pensée plus qu’active en lui. De plus en plus, il aidait les prêtres d’Hurlevent à distribuer de la nourriture et couvertures, et à faire toute une panoplie de tâches aidant les personnes. C’est ainsi qu’un prêtre le repéra, à l’âge de quinze ans, et lui proposa de postuler en tant que Candidat. Le lendemain, sa demande était traité par un évêque. Il fit ses classes très rapidement, en six ans. Puis étudia les trois Vertus : Le Respect, la Ténacité et la Compassion, les prières, les dévotions en étant un assistant d’un prêtre. Puis il partit pendant deux ans dans un monastère, éloigné de toute la civilisation, ne jurant que par la Sainte Lumière, les prières, les dévotions et la Foi. En rentrant à Hurlevent, il avait vingt-sept ans, et obtint le poste de Prêtre.

Chapitre 2, Le pélerinage :

Musique: http://www.youtube.com/watch?v=PruSCF9Voxk&feature=related

A partir du moment où il eut son poste fixe de prêtre au sein de l’évêché d’Hurlevent, il acquit une certaine indépendance, sa vie se poursuivit normalement, jusqu’à ses trente ans, et à cet âge, nous ne savons guère de choses sur les huit années qui suivirent. C’était un jour de printemps, à l’aube, le soleil commençait à se lever sur la Cathédrale de Lumière, devant cette dernière, une dizaine de prêtres suivaient un évêque, ils partirent par bateau. La destination était secrète pour tout le monde, sauf pour le Capitaine du bateau, les membres du Clergé, eux, pensaient à juste un nouveau pèlerinage et acceptait celui-ci avec leur bonne humeur habituelle d’homme d’Eglise.

« Les prochains évènements ont été racontés directement par Velemiah dans son journal que nous avons retrouvé. »

Le voyage se passa convenablement, nous avions de quoi nous nourrir et boire en quantité suffisante, une bibliothèque avait été implantée dans la cale pour que nous aillons un accès aux Saints Ecrits. Après près d’une semaine de voyage, où la bonne humeur avait une place importante dans notre pèlerinage, nous arrivâmes sur une île où la neige avait prit la place du soleil, le changement de climat en rendit plus d’un malade. A quai, il y avait des hommes, en robe et capuche d’or, c’est à ce moment que j’ai compris que ce n’était pas normal, ce n’était pas un pèlerinage, mais autre chose. Mais quoi ? J’allais bientôt le savoir. Nous fûmes reçus tels des invités de marque, un grand banquet avait été organisé pour notre arrivée, dans le château. La domaine se composait d’un immense château, avec une trentaine de chambres, plusieurs salles de banquets, et tout le luxe qui va avec. A l’extérieur, un grand parc, avec des statues et des témoignages à la Sainte Lumière ornait le paysage. Pendant le repas, un homme prit la parole, il portait une tunique or et noire, ornée d’un tabard frappé d’un éclair d’or et d’une masse noire :
« Messires, je vous souhaite la bienvenue au domaine privée de l’Eglise de la Sainte Lumière, je suis l’évêque Dominicus, et je serais votre hôte durant votre séjour parmi-nous. Je vais maintenant vous expliquer la raison de votre présence. Vous allez vivre une expérience, enfin, soyons franc, vous allez prendre art à une expérience, que le Clergé désire mettre en place depuis déjà plusieurs années. Le but de cette expérience, est de faire de vous, des hommes d’Eglise, faisant le bien autour de vous, en aidant la veuve et l’orphelin, tout en respectant les Lois et les trois Vertus que nous vous avons inculqué il y a déjà plusieurs années. Et, tout en étant des hommes de bien, vous apprendrez à contrôler, la magie de l’ombre, comme un proverbe l’exprimait très bien : Il faut vaincre le feu, par le FEU ! »
Des applaudissements éclatèrent partout dans la salle, seulement certains restèrent perplexes, Dominicus reprit la parole :
« Les personnes qui étaient là avant vous, sont des évêques, les plus puissants, ils canaliseront les forces de l’ombre que vous apprendrez à manipuler, ainsi, il n’y aura aucuns risques vis-à-vis de l'emploi des forces ténébreuses. Grâce à cet entrainement, vous saurez ainsi manipuler la Lumière, qui sera votre esprit, votre âme, et l’ombre, qui ne sera pour vous qu’un outil dans la rédemption des terres. Cette expérience est bien entendus secrète, sauf par l’évêque Neheri, un des fondateurs de l’Ordre, que nous incarnons. »
De nouveaux applaudissements, cette fois-ci de la part de tout le monde. Les hommes buvaient les paroles de l’évêque comme de l’eau de source.
Le repas se passa dans la bonne humeur, notre groupe rigolait avec d'autres personnes de l'Eglise, seuls certains membre de l'ordre restaient dans l'ombre, leur capuche recouvrant leur tête, silencieux comme la mort elle-même. La salle était immense, faite de marbre et d'or. Les vitraux, représentant des personnes symboliques de l'Eglise, comme Alonsus Faol, laissait entrer la pénombre dans la pièce. Heureusement d'énormes lustres d'or ornaient le plafond, projetant milles feux dans la salle. Mon groupe était au centre de l'immense table. Il y avait, attablés, une trentaine d'hommes d'Eglise. Le repas se déroula convenablement, puis, un bon repos dans les chambres du domaine.


Chapitre 3, La cohabitation.

Musique: http://www.youtube.com/watch?v=PzVByfoda_w&feature=related

Le lendemain, nous nous levâmes à l'aube, pour pratiquer nos prières journalières, après le petit-déjeuner, les hommes en tenue sombres vinrent nous chercher, et nous conduisirent dans une grande salle, faite de marbre et d'or, comme le reste du château, il y avait un pentacle dessiné sur le sol, reliant cinq pôles différents, sur chaque pointes, il y avait un membre de cet Ordre, j'avais entendus dire que son nom était l'Ordre de la Sainte Force. L'évêque pénétra dans la pièce, suivit d'une cours de prêtres, et prit la parole:
"Messieurs, vous allez, au fur et à mesure de cette expérience, être en-grainé par la magie ténébreuse, jusqu'à ce qu'elle pénètre votre aura, sans pour autant prendre le contrôle de votre esprit et de votre âme. Les évêques qui sont autour du pentacle sont ici pour canaliser ce pouvoir, et ainsi opérer l'expérience dans de bonnes conditions. Un par un, chaque jours, vous irez à ce pentacle prendre votre... "dose", de magie, nous ne faisons pas tout d'un coup, pour ne pas précipiter les choses, et ne pas prendre de risques. Messieurs, à midi."
Les prêtres sortirent, je fus le premier à passer. Je me plaças dans le pentacle, au centre du pentagone, les prêtres commencèrent à incanter d'une même voix, une lueur violacée ornait désormais leur tenue, l'ordre que l'on m'avait donné, était de ne pas résister, de se laisser envahir par la magie de l'ombre, chose qui fût faite à la perfection. Le nuage pénétra en moi telle une feuille de papier. Je sentais comme un malaise qui me rongeait, c'était le conflit entre la Sainte Lumière et l'Ombre. La Sainte Lumière gagna le premier combat, au bout d'une heure de tentatives, la Lumière était toujours maitresse de mon aura. J'ai compris lors des jours, voir des mois qui suivirent, que la technique était d'épuiser la Lumière, pour que l'Ombre puisse prendre une place à ses côtés. Notre rôle, à nous, était de faire cohabiter ces deux forces en nous, sans qu'elles ne se battent pour le contrôle. Au bout de presque une année, l'Ombre et la Lumière cohabitaient ensembles dans mon corps et mon aura, grâce aux canalisations de la force, l'Ombre ne pouvait prendre le contrôle de mon esprit et de mon âme, une sorte de cocon s'était formé naturellement.


Chapitre 4, .

Musique: http://www.youtube.com/watch?v=fCEjoHQl5BA&feature=related

Après avoir réussit à faire cohabiter les forces, il fallait maintenant les maitriser, tout en gardant le contrôle de soit. L'entrainement fût éprouvant, long et difficile pour tous, certains abandonnèrent, mais furent obligés de rester au domaine, l'Ombre étant encore en eux. Au bout de plusieurs années d'entrainement, Velemiah savait utiliser l'Ombre et la Lumière dans une parfaite coordination, alliant ses deux magies qui se détestaient tant, pour en faire une magie à la fois bienfaitrice, mais aussi destructrice. Durant les quatorze années qui suivirent, sa puissance devint bien plus forte qu'avant, il devint une sorte d'élite de l'Eglise, le châtiment divin, contrôlable, pouvant nuire à toutes créatures corrompues et ennemis de l'Univers et de l'Eglise. Malgrès l'entrainement qui fût long et éprouvant, un combat de chaque jours, la maîtrise de cette immense force ne sera jamais gagné entièrement. En rentrant à Hurlevent, sa réputation avait disparut, seuls les plus anciens savaient qui ils étaient, et pendant ce temps, un jeune évêque avait prit de l'importance, Neheri, le jeune homme qu'il avait vu grandir. Il se pencha sur ce qu'il pensait, et proclamait, il trouvait cette cause juste, il entreprit de suivre sa ligne de pensée, et devint un de ses fidèles. C'est à l'age de 47 ans, que le poste de Grand prêtre lui fût proposé, poste qu'il accepta sur le champs, et il dirigea une dizaine de prêtres d'Hurlevent. C'est ainsi que sa réputation remonta au sein du Clergé, son nom fût sur toutes les bouches quand il utilisait son formidable pouvoir. Mais, lors de son entrainement, on lui avait aussi apprit à cacher l'aura ténébreuse, l’enfouir au plus profond de soit, et laisser rayonner la Lumière.
Il connaissait une grande panoplie de sorts, allant de l'invisibilité, aux soins, en passant par l'exorcisme et les attaques et défenses de l'Ombre. Mais une particularité qu'il adorait, était l'éjection de son aura, selon la magie qu'il utilisait, il pouvait tout aussi bien former une aura visible de tous, de l'Ombre, ou de Lumière, agrandissant encore plus ses pouvoirs. Il lui fût remit le tabard de l'Ordre de la Sainte Force, et un équipement qui pouvait prendre deux formes en un rien de temps, une partie le rendant un simple Grand Prêtre, une autre lui canalisant son pouvoir, pour que l'Ombre ne prenne pas le contrôle de Velemiah lors de son utilisation.


Chapitre 5, Le Départ:

Le clergé aimait bien avoir un oeil sur tout, et Velemiah reçut l'ordre, très récemment de partir à Thelsamar, veiller sur la Résistance et ses suivants. Et c'est ainsi qu'il partit pour les terres Naines...


Dernière édition par Tulyok le Mar 21 Fév - 14:32, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand prêtre Hybride Velemiah Randinus   Lun 20 Fév - 13:38

    Tu n’as pas terminé ta demande, apparemment, alors j’en profite pour partager mon avis, que tu puisses le prendre en compte ou non ; libre à toi. Le style d’écriture, bien que ce ne soit pas ce qu’on doive juger, est convenable et, hormis quelques fautes d’accord ou de conjugaison sans conséquences graves, tout est correct. Ca peut paraître très conventionnel, mais c’est important pour pouvoir se concentrer sur la demande et la savourer. J’ai relevé quelques points mineurs qu’il m’a paru utile de souligner :

    Tulyok a écrit:
  • « […] un changement opéra dans sa vie » : on ne dit pas qu’un changement opère, mais qu’il s’opère. Il s’agit d’une distinction sémantique dans l’ajout de cette pronominalité. Le sens réfléchi permet de distinguer s’opérer (se réaliser, se produire) d’opérer, qui est l’action médicale. Toutefois une tournure impersonnelle, du type « cela opéra dans sa vie un changement… », aurait été correcte sans la pronominalité, ou en formant autrement la phrase qui demeure incorrecte ici.
  • « […] s’inscrire au poste de Candidat » : l’idée est comprise, mais j’ai trouvé cela étrange comme façon de la former. Ne s’inscrit-on pas plutôt comme candidat ? Attendu qu’un candidat n’occupe pas un poste, mais qu’il aspire à obtenir un poste s’il obtient ce qui est suggéré par son statut de candidat, cette formulation n’est pas recevable. On occupe un poste. On s’inscrit comme candidat.
  • « […] l’évêché d’Hurlevent » : comme en témoigne la présence de l’archevêque Benedictus dans la Cathédrale de la Lumière à Hurlevent, il serait plus exact de parler de l’archevêché d’Hurlevent, qui est d’ailleurs le seul archevêché et est le siège de l’Eglise de la Lumière.

  • Certaines autres choses me dérangent. L’Eglise de la Lumière est une institution cultuelle qui, bien qu’elle ne vénère aucune divinité, fait montre d’une soumission totale à la Lumière, qui est une entité très anthropomorphisée. De fait, l’Eglise de la Lumière est une école philosophique hiérarchisée comme une société dans la société [humaine], puisqu’elle ne s’ouvre que difficilement aux autres. Les seuls vrais adeptes de la Lumière, à l’origine, sont donc bien les humains. Il me semble que l’Eglise de la Lumière s’ouvrirait même difficilement à l’accueil des nains et, bien qu’il soit le plus laxiste des siens et le plus réformateur, je doute que Neheri soit enclin à l’expansion de cette philosophie religieuse aux races ennemies, et surtout aux orcs qui ne sont pas originaires d’Azeroth ; or, nul n’ignore la xénophobie exacerbée des humains, surtout au sein de l’Eglise.

    De là à l’élargir aux orcs ou aux gnomes ? Cela me paraît impensable. S’il n’est pas à exclure que ceux-ci puissent recevoir une illumination, il reste cependant certain qu’ils ne pourront probablement pas intégrer les rangs de l’Eglise avant une attente de plusieurs décennies, sinon siècles, et que bien qu’évêque, Neheri n’est pas à lui seul l’Eglise et il ne peut donc pas engager un tel bouleversement dans toute l’institution. D'autant plus que sa conception n'est pas encore majoritaire : mais c'est à suivre avec les événements récents liés à Benedictus, les gens pouvant se tourner vers sa conception du monde alors qu'ils ont besoin de s'épanouir !

    De plus, le fait que Neheri soit l’un des fondateurs d’une maîtrise modérée de la magie de l’ombre m’a quelque peu surpris. Il reste un homme de bien et membre éminent de l’Eglise de la Lumière. Qu’on me pardonne l’analogie, mais c’est comme si la chrétienté combattait les péchés en propageant et encourageant les péchés parmi le clergé. Toutefois, qu’il s’agisse d’une branche déviante de l’Eglise ne me paraît pas impossible. En fait, cela me paraît même très intéressant, et ce pourrait être exploité en jeu pour rajouter à l’intrigue des nœuds d’histoire supplémentaires. Et, après tout, outrepassons ce que j’ai dit : Benedictus est bien le Père du Crépuscule ! Mais, tout ce que j’ai développé peu apparaître comme un constat négatif. Pas du tout, il n’en est rien ! J’ai bien aimé cette idée qu’il y ait, dans les rangs des plus vertueux, des gens qui veulent cultiver encore plus leur vertu pour dompter les ombres ! Et quel plaisir que de voir que des gens considèrent qu’on peut justement dompter les ombres, et que ce n’est pas forcément mauvais – mais que c’est l’usage qu’on en fait qui détermine si c’est bien ou mal. Pour clore mon propos, j'ajouterais que tu maîtrises le sujet. C'est essentiel ! Tu sais de quoi tu parles, bien que j’aie relevé quelques points qui ne sont finalement que des sujets de débat, et non des vérités ; seulement des opinions qui n’engagent que moi. Je salue donc cette demande, et me permets d’émettre un avis favorable à ta démarche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand prêtre Hybride Velemiah Randinus   Lun 20 Fév - 19:50

Je te remercie, tout d'abord pour ta rapidité, et ensuite pour avoir corrigé certaines fautes, et certains passages illogiques.
Tu l'auras bien remarqué, il y aura une intrigue autour du personnage, de son histoire et de son passée.
Merci pour ton avis favorable, ça m'encourage à continuer le Background, chose qui sera faite, soit ce soir, soit demain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand prêtre Hybride Velemiah Randinus   Mar 21 Fév - 2:03

Je me permets de double-post, pour confirmer la terminaison de ma demande.
Donc, je désire jouer ce personnage, qui sait, comme vous l'aurez compris, l'Ombre et la Lumière. Certaines personnes pourront découvrir cela, et donner du suspense au RP.
Je rappelle que le personnage est un homme du Clergé, bien conscient, il suit la philosophie de l'Eglise, c'est donc, on peut le dire, une personne du bien.
Ainsi, il aurait accès à ces sorts:
Invisibilité (Comme le sort d'Eliott, ou Mataël.)
Aura Sacré.
Aura d'Ombre.
Canalisation Sacré.
Canalisation Ombre.
Explosion Sacré.
Explosion Ombre.

Et je demande aussi l'autorisation pour ce stuff:
http://fr.wowhead.com/transmog-set=607#.
Qui se verra apporté quelques modifications, mais qui gardera tout de même la qualité "Epique" (Petite dédicace à Songe :p)

Et pour finir:
Le titre: http://fr.wowhead.com/title=168
Et, j'aimerais savoir si il serait possible de créer une guilde, juste pour moi, de l'Ordre de la Sainte Force, et ainsi avoir le fameux.. Tabard !

Le reste des choses n'ont pas besoin de demande, je le ferais donc IG !
Merci d'avance, et merci de votre lecture ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand prêtre Hybride Velemiah Randinus   Mar 21 Fév - 2:15

    Des fautes persistent, mais cela n'est pas un si grand obstacle à ce que tu demandes. Le texte que tu as élaboré me paraît suffisant pour ce que tu demandes.

    Permets-moi, toutefois, de te mettre en garde. Ne tombe pas dans la facilité et n'abuse pas de ce pouvoir. S'il s'est consacré à être capable de maîtriser dans une même mesure la Lumière et l'Ombre, cela implique qu'il a peut-être un niveau équivalent dans ces deux disciplines, mais qu'il n'a pas atteint le niveau qu'auraient des individus ayant consacré tous les efforts qu'il a fournis à la seule étude de l'une ou de l'autre des écoles de magie intéressées. Il y aura donc plus doué parmi les disciples entièrement dévoués à la Lumière. Et plus doué parmi les laquais de l'Ombre. Il t restera donc à faire tes preuves en jeu et à y accroître tes capacités.

    En revanche, je ne suis pas favorable au sort d'invisibilité. L'invisibilité réelle est propre à la magie des arcanes, non à celle de la Lumière ou de l'Ombre, à moins que par de savants théorèmes tu ne me convainques du contraire. Je suis tout ouï et suis prêt à me rétracter si tu as de bonnes raisons de demander cela. Pour la tenue et le titre, je n'ai aucun argument à opposer.

    Ta demande est donc acceptée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand prêtre Hybride Velemiah Randinus   Mar 21 Fév - 2:43

Bien ! Merci beaucoup Songe le Rapide ! Smile
Donc, pour le sort d'invisibilité, je ne sors pas ça de n'importe où:
http://nevaria.wowjdr.net/t120-le-rp-religieux-de-a-a-z-en-detail
Chapitre sur Alonsus Faol. Les pretres apprenent donc l'invisibilité et l'exorcisme aux apprentis.
J'ai aussi verifié la source: WoWwiki:

http://fr.wowwiki.com/Alonsus_Faol

Voilà ! A toi de juger. Certes ce ne sont pas des tjéorèmes sur lesquels débattrent, mais c'est toutefois une information qui provient de la référence de Wow et son histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand prêtre Hybride Velemiah Randinus   Mar 21 Fév - 2:58

    Il est aussi précisé qu'il maîtrisait les arcanes saints. Il y a une ambiguïté là, si c'est au sens magique ou littéraire du terme. Je me permettrai d'émettre quelques réserves à ce propos, car ça n'est à mes yeux pas de la magie de la Lumière. Je m'entretiendrai avec Prodromos à ce sujet, et tu sauras ce qu'il en est bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand prêtre Hybride Velemiah Randinus   Mar 21 Fév - 3:07

D'accord. Merci. Smile
Petite précision si tu me le permets: Ils disent que ce sont les prêtres qui ont réussis à sauver les sorts. Et non Alonsus Faol qui les utilise. Enfin... C'est vrai que c'est assez peu clair...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Grand prêtre Hybride Velemiah Randinus   Mar 21 Fév - 12:55

    Après discussion avec d'autres membres de notre équipe, il semble que ta faculté d'équilibre de deux magies prétendument antagonistes fasse problème. Ce qui, pour moi, fait le plus grand problème est justement qu'on y trouve quelque entrave.

    Je théorise qu'il existe plusieurs façons d'utiliser une magie. De toute évidence, tous les peuples sont indistinctement sujets à utiliser des magies noires, et en cela il me paraît nécessaire de lier les magies à la psychologie. En effet, si toutes les mentalités ne sont pas capables de s'élever jusqu'à des pratiques magiques divines (ainsi nomme-t-on la Lumière et autres magies vertueuses), toutes sont enclines à se laisser aller à la facilité des ombres et des flammes.

    Néanmoins, il existe des cas de dénaturation de la magie. En effet, parmi les plus récents disciples de la Lumière chez les sin'doreis, tous étaient issus d'une expérience qui consistait à infuser dans le corps d'une personne une portion infime de l'immense magie d'un naaru. Ce qui signifie qu'ils n'avaient en eux aucune foi, que leur volonté était entière et écrasait pleinement la volonté de quelque entité que ce fût. On a tendance, à tort, d'accorder à l'Ombre et à la Lumière des volontés qui leur sont propres. Mais dans le cas d'une infusion, comme ici, il se passe une sorte de phénomène que je décrirais comme la création d'une réserve d'une magie donnée (ici l'Ombre, la Lumière dans le cas des sin'doreis), permettant une accommodation et une dénaturation d'une magie pour n'en garder que la substance, c'est-à-dire le pouvoir même.

    De plus, la coexistence de la Lumière et de l'Ombre ne me paraît pas impensable, attendu qu'il avait déjà des connaissances en Lumière qu'il a conservées, et qu'il maîtrise autant la Lumière que l'Ombre. De plus, la Lumière peut museler l'Ombre en cas de besoin. Je maintiens ma position et considère donc que cette demande mérite d'être acceptée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grand prêtre Hybride Velemiah Randinus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grand prêtre Hybride Velemiah Randinus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Acceptées.-
Sauter vers: