Partagez | 
 

 Yirendra Mortelune, sentinelle.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Yirendra Mortelune, sentinelle.   Mar 1 Mai - 12:05

Yirendra Mortelune.







Fille bâtarde non-désirée d'un elfe de haute noblesse et d'une jeune roturière, Yirendra fut d'abord arrachée à sa mère par son père, ne voulant pas que cette affaire de concubinage s'ébruite, elle fut élevée et éduquée sans connaître ses parents dans l'optique d'intégrer les rangs de l'armée Elfe. Au fur et à mesure qu'elle grandissait elle éprouvait de plus en plus d'amour pour ce qu'était Azeroth, voulant découvrir l'étendue de sa diversité, elle se replia sur la lecture, son temps libre entre les entraînements, elle le passait à dévorer des livres comme un elfe de sang consomme la magie. Elle passa ainsi des centaines, si ce n'est des milliers, de nuits blanches à lire, à découvrir, à apprendre tout ce que les livres lui offraient, que leur sujets portent sur l'herboristerie, les autres races, l'alchimie, la science, la religion. Toute la culture d'Azeroth s'accumulait dans sa tête à vitesse croissante. Quand elle ne lisait pas, elle s'entraînait, l'arc était pour elle l'arme idéale, facile à transporter, léger, silencieux, précis, il s'accordait parfaitement avec ses connaissances du corps, peu importe la race.

Des centaines d'années passèrent, perfectionnant son maniement de l'arc et affûtant ses connaissances, elle passa nombre de concours, tous confirmant son indéniable savoir.. Mais cela ne lui suffisait pas, avoir lu plusieurs siècles de littérature ne suffisait pas à étancher sa soif de connaissances. On lui refusa maintes fois l'accès aux archives privées, jusqu'au jour où, dans un dernier élan d'espoir, elle reformula sa requête, l'accès lui fut autorisé. Surprise d'abord, puis méfiante, elle ne pu resister à son envie et y entra. Elle manqua plusieurs semaines d'entraînements, cela ne lui fut que peu reproché, étant donné l'élève prometteuse qu'elle était. Des espoirs pesaient sur elle, elle ne s'en souciait guère. Bien qu'elle négligeait ses entraînements physiques, elle ne les oubliait pas pour autant, s'entraînant aux dagues, sa maîtrise de l'arc étant devenu presque parfaite pour une fille de son âge. Elle prit vite conscience de ses limites et de ses faiblesses, ne les ignorant pas, elle persista afin de les combler, son principal atout étant sa précision à l'arc couplée à ses connaissances, elle ne fit qu'accentuer l'art de se mouvoir ainsi que le combat au corps à corps..Voulant à tout prix quitter les contrés elfiques afin de découvrir du paysage, de nouvelles connaissances, de nouvelles techniques, de nouvelles cultures...

On ne lui avait dit que peu de choses sur ses parents pendant son enfance, mais une femme aussi intelligente pouvait vite tirer des conclusions sur son accès privilégié aux archives.. Un père riche, pour elle s'était cela, elle ne mit plus longtemps à comprendre ses origines, un enfant qui n'a jamais été voulu. Son père était pour elle une sorte d'homme sans réelles règles morales... Au lieu de faire naître un sentiment de rage chez elle, cela ne fit que la motiver davantage, elle voulait prouver qu'elle n'était pas un vulgaire enfant, inutile, bon à jeter. Elle ignorait cependant qu'elle l'avait déjà prouvé depuis longtemps, cela était sûrement mieux pour son avenir. Elle se construisait alors un nouveau but, intégrer l'élite même des Kal'dorei, son élite à elle n'était autre que les sentinelles, constituées uniquement de femmes, elles étaient pour elle un objectif à atteindre.

Elle n'eu même pas le temps de célébrer son millième anniversaire qu'elle se fut offrir une place non-négligeable dans l'armée, elle déclina catégoriquement cette offre, exigent d'intégrer les rangs des sentinelles...On le lui accorda. C'était officiel, désormais elle était présente comme débutante dans l'élite féminine elfique.
Les entraînements se firent de plus en plus ardus, elle était désormais obligée de diminuer ses instants de lecture et de se consacrer sérieusement à son entrainement.
Sa maitrise de l'arc en impressionna plus d'un, elle grimpa dans l'estime de ses supérieurs qui la poussèrent dans ses ultimes efforts, extrêmement éprouvants. Elle maniait ses dagues avec grâce, fluidité et précision. Sa dextérité était naturellement bonne étant donné sa race, les bonds qu'elle faisait étaient de très bon niveau, sans cependant être extraordinaire. Malgré ses facilités passées, elle éprouva quelques difficultés durant les siècles qui suivirent...

Considérée comme membre à part entière des sentinelles, elle put reprendre de plus belle la lecture. Ces siècles d'entrainement n'avaient pas été inutiles, elle était désormais d'un excellent niveau, capable de tirer à longue distance, experte aux dagues, la nature n'avait plus de réels secrets pour elle, elle connaissait une grande majorité des plantes peuplant Azeroth ainsi que beaucoup d'autres choses, tout cela grâce aux livres... Il ne lui manquait plus que la pratique et cette pratique allait maintenant être possible. En effet on lui confia plusieurs missions d'importance non-négligeable, elle profitait d'être sur le terrain pour expérimenter ses acquis, elle faisait usage de langues qu'elle avait apprise et utilisait bien d'autres savoirs que les livres lui avaient inculqués... Elle était consciente que malgré ses compétences avec les lames, sa plus grande faiblesse résidait au corps à corps, elle confectionna de nombreux pièges, à l'abri des regards.. Les pièges ne furent pas que ses seules créations, lotions, poisons, soins, elle créa quelques équipements "suplémentaires"... Les missions étaient couronnées de succès, les promotions suivaient à la même allure.
Quand on décida de lui avouer ses origines par décision de son père voyant en cette fille un potentiel exceptionnel, elle ne put s'empêcher d'émettre un sourire, son père succomba, elle ne fut prise d'aucun chagrin, pourquoi en aurait-elle pour une personne qu'elle n'a jamais connu ?

Quelques années passèrent, elle était désormais une femme mûre. Les guerres faisaient alors rage, se succédant les unes après les autres, c'est durant ces periodes qu'elle put profiter un maximum de ses connaissances.

Elle se proposa pour entrer dans la section des chevaucheurs d'hippogriffe, elle avait toujours été fascinée par ces êtres vivants, une occasion de rester à distance de ses ennemis tout en les attaquants, sa première rencontre avec cet animal l'a marquée à tout jamais, elle était présente dans une écurie en compagnie de sa supérieur, impatiente elle restait immobile au milieu de tout le monde. Quand on lui présenta l'hippogriffe, Yirendra frémissait d'excitation, elle s'approcha lentement de l'animal, lui caressa le bec puis le cou, son plumage était soyeux et d'une qualité qu'elle n'avait jamais sentit, il avait des bois d'une majestueuse facture, elle était tombée sous le charme, l'animal s'approcha à son tour et passa sa tête sur la taille de l'elfe. Tout c'était passé pour le mieux, l'hippogriffe avait accepté d'être monté, tout le monde en était ravit, elle passa l'autre partie de cette guerre sur son dos.

La guerre prit fin, d'autres reprirent, elles finirent à leur tour.. Le maléfice s'annonça en Azeroth. Elle reprit l'entrainement de plus belle, trop peu de temps était à sa disposition, elle décida alors d'améliorer la manipulation de son hippogriffe, le temps d'apprentissage étant beaucoup plus court. Contrairement à ce que l'on pense, pour elle, c'est la bête qui dompte son cavalier. Tyrande Murmevent était pour elle la perfection incarnée, celle qui était à l'origine des sentinelles. Lorsqu'elle fut envoyée dans les royaumes de l'est pour aider à la lutte contre le Maléfice, elle accepta avec honneur. Elle prit tous les bouquins concernant les trolls les imprima dans sa tête, elle prit aussi avec elle ses outils et ses pièces détachées de pièges, ainsi que quelques lotions qu'elle compléterait durant le voyage. L'équipement qu'on lui avait donné ne lui plaisait pas, elle utilisa alors l'argent qu'elle avait reçu de son père pour s'approprier de nouvelles dagues, arc et outil de monte pour son griffon, elle les arrangea à ses manières pour avoir un maximum d'aisance pour bouger et à se déplacer. Elle fut intégrée dans un groupe de deux autres sentinelles qu'elle connaissait à peine. Cela la dérangeait au début, en effet elle avait passé les 2000 ans passés à s'entrainer et à lire, elle n'avait jamais eu d'amis ni de proches, elle n'était pas douée pour se lier d'amitié avec des inconnus... Cependant, les deux autres elfes se montrèrent très amicales. Son ancien rêve était sur le point de se réaliser. Elle est aujourd'hui une elfe charmante, d'un très bon niveau à l'arc, grande connaisseuse de la nature et de son environnement et agile combattante.



HRP:

J'espère que ce bg conviendra pour ce que je demande, c'est à dire : Un hyppogriffe, une connaissance des langages: commun,elfes,orcs,humain,nain...ect(les autres je ne suis pas sur.). Une grande affinité avec l'herboristerie et l'alchimie, une compétence moindre dans la mécanique (pièges ect..), avoir une grande connaissance des contes et légendes, être puissante à l'arc, normal aux dagues, des compétences de soins (étant donné que les soins accordés par Elune sont enseignés aux sentinelles) ainsi qu'une grande agilité( bonds, esquives, vitesse..).
Pour le stuff un simple morph en sentinelle suffira (qui serait en fait sa vrai tenu, l'autre étant utilisée comme tenue « civile »).
Merci.


Dernière édition par Aztarok le Mar 8 Mai - 21:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yirendra Mortelune, sentinelle.   Mar 8 Mai - 10:10

Je le trouve bien, il est bien complémentaire avec les autres Sentinelles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yirendra Mortelune, sentinelle.   Mar 8 Mai - 11:54

Il y a quelques problèmes de chronologie. Teldrassil, l'arbre sur l'île de Kalidar, a été planté après que Nordrassil fût détruit, soit à peine quelques années avant le maléfice troll. Ainsi, dire que dès son enfance, elle devait intégrer l'armée darnassienne voudrait dire qu'elle est très très jeune, et tu nous dis ensuite qu'elle passe des milliers de nuits blanches, ce qui, en un aussi court laps de temps, lui détruirait sa santé. J'ai entre lu là suite, car je voudrais que tu corriges d'abord ça, et je suis tombé sur son "millième anniversaire". Il y a gros problème de chronologie, et je t'invite à le corriger.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yirendra Mortelune, sentinelle.   Mar 8 Mai - 14:19

En jeu, l'âge de mon elfe serait de l'ordre de 2000 ans - 2500 ans. Les nuits blanches qu'elle aurait passée à lire ne se seraient pas déroulées toutes à la suite, mais sur l'ensemble de son existance.

J'ai pas compris tout de suite le problème chronologique, mais là je viens de le voir et c'est vrai qu'il est assez énorme... Dans ce cas là je peux dire qu'elle fut élevée dans l'optique d'être directement une sentinelle ou tout simplement dans l'optique de rejoindre les armées elfes..

J'attend ton accord pour modifier, donc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yirendra Mortelune, sentinelle.   Mar 8 Mai - 14:31

Mon accord était exprimé dans la réponse. 8D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yirendra Mortelune, sentinelle.   Mar 8 Mai - 14:47

Bg édité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yirendra Mortelune, sentinelle.   Mar 8 Mai - 21:03

La demande de rp doit avant tout servir de moyen pour ne pas commencer à un bas niveau, et le fait est que tu prônes une maîtrise experte de l'arc, ce qui me pose problème avec ce que tu demandes en plus. Je suis d'accord pour que tu ais une très bonne maîtrise à l'arc, mais de là à ce qu'elle soit exceptionnelle...Je ne suis pas trop pour. Le parachute dans la ceinture, ce n'est pas possible, à moins qu'il ait une taille vraiment minuscule, ou que ce soit un gadget gnome, mais à ce moment là, il te faudrait éditer. J'attends ta réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yirendra Mortelune, sentinelle.   Mar 8 Mai - 21:28

Je suis d'accord pour l'arc, elle aura juste une très bonne maitrise de celui ci.
Et pour le parachute, je l'enlève.
En esperant que ça soit bon Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Yirendra Mortelune, sentinelle.   Mar 8 Mai - 21:58

Demande validée, sauf si un autre membre de l'équipe à quelque chose à dire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yirendra Mortelune, sentinelle.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yirendra Mortelune, sentinelle.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Acceptées.-
Sauter vers: