Partagez | 
 

 Alphonse Sivano, illusioniste.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Alphonse Sivano, illusioniste.   Mar 12 Juin - 23:24

Alphonse Sivano



L'endroit était sale, humide et sombre, seul un halo lumineux s'échappait du plafond par ce qui ressemblait à un trou, la salle ne semblait pas avoir été nettoyée depuis longtemps. Une table était disposée au milieu, accompagnée de deux chaises posées aux extrémités de celle-ci. Des articles de journaux jonchaient les murs et étaient étalés sur une bonne moitié de la table, ils traitaient tous de faits divers, principalement de vols. Le silence régnait jusqu'à ce que la porte s'ouvre violemment, plusieurs individus entrèrent, quatre exactement, le premier était plutôt bien habillé, il était vêtu d'une veste marron qu'il n'hésita pas à lancer par terre à son arrivée. Les trois autres personnes entrèrent à leur tour, l'une d'entre elle avait la tête recouverte par un sac de papier tandis que les deux autres le traînaient jusqu'à l'une des deux chaises où ils l’y installèrent en prenant le soin de vérifier les cordes qui lui liaient les poignets et les chevilles. L'homme qui semblait le plus riche se positionna sur la chaise restante, fit signe de ôter le sac de papier et pris la parole :
- Nous y voilà enfin.


L'individu ligoté prit un air surpris, mais décontracté et lui répondit d'une voix monotone et grave :
- Comment ça nous y voilà?
L'autre ne lui répondit pas et lui mit sous le nez la première page d'un journal sur lequel était inscrit le titre du jour « Disparition dans la tour des mages ». Après quelques secondes d'attente, il reprit :
- C'était il y'a pas mal de temps, la disparition en question concernait un jeune mage, un apprenti, du nom d'Alphonse Sivano, ça te rappelle quelque chose?
- 'Connais pas, monsieur.... Monsieur comment déjà ? ? ?
- Appelez-moi Monsieur l'inspecteur, ça suffira.
A ces mots le prisonnier n'avait pu s'empêcher de faire apparaître un sourire.
-Quelque chose te fait rigoler ?
-Non, rien, continuez, je vous en prie, n'est-ce pas dans un but précis que vous m'avez emmené ici ? Vous savez, vous n'êtes pas le premier à me demander si je connais ce gamin. Mais à en voir les différents types de paperasses que vous avez là, vous semblez être le premier à être arrivé si loin dans les recherches.
- Je l'espère bien, rien d'autre à ajouter ? Son interlocuteur lui fit signe que non, ce qui lui valu un coup de poing de la part de l'un des autres hommes.
-Bref, continuons, l'inspecteur sortit de son sac un carnet sur lequel étaient griffonnés une multitude de noms, il reprit la parole. Thomas Moulin, Hernest Langley, ou même Harold Funer sont des noms qui ne te disent rien non plus ? L'autre lui répondit dans un éclat de rire, une fois encore que non, il ne connaissait aucun des individus précédemment cités. Cette réponse eut comme conséquence une nouvelle volée de coups.
-Bien sûr que si tu les connais ! Ils n'ont jamais existé, pas la moindre trace d'eux, même dans les plus vieilles archives, ils n'ont été présents que le temps de perpétrer des vols, des arnaques, des emprunts... Puis plus rien, envolés ! L'argent avec ! Et nous savons tous dans cette salle, que ces crimes ont un lien avec toi.
- Moi ? C'est un aaaaffreux malentendu, le ton que le prisonnier avait adopté était assez moqueur et ironique.
- Ca suffit, écoute moi bien, j'ai questionné plusieurs mages de la tour et ils m'ont répondu que le petit Alphonse Sivano était un professionnel de l'illusion, pour son âge. Alors, à mon avis, çela expliquerait bien des choses quant à ces identités fictives.
- Bien des choses ? Mais vous avez l'imagination bien farfelue mon inspecteur, je vois où voulez en venir, mais avez d'autres preuves plus concrètes ?
- En ce moment même, non, dans quelques instants, oui, il fit signe à l'un des hommes, celui-ci s'exécuta. Il alla ouvrir la porte et amena un individu vêtu d'une longue robe, à première vu s'était un mage, l'inspecteur reprit une fois de plus, faites ce que vous avez à faire.
L'homme s'avança, posa sa main sur le crâne du ligoter et presque aussitôt le corps du prisonnier sembla onduler légèrement et celui-ci commençait à perdre sa forme originale jusqu'à devenir un tout autre homme, le prisonnier s'éclaffa :
- Bravo !
Le mage affirma :
- C'est bien celui que vous recherchez.
L'inspecteur adopta un air de satisfaction et continua son discours :
- VOUS êtes Alphonse Sivano, j'en ai la confirmation maintenant. Nous pouvons donc continuer, voudriez vous me raconter vos périples ? J'en prendrais bonne note, et n'oubliez pas les détails sur Arnold Seier, s'il vous plaît.
A la mention du nom d'Arnold Seier le sourire de Sivano s'effaça, pour reparaitre encore plus marqué.
- Vous m'impressionnez, je confirme, vous êtes bien la première personne à être allé aussi loin et à en savoir autant. En temps habituel, je ne raconterais pas mon histoire, mais comme vous êtes au courant de mon ami Arnold, je me dois de la raconter afin que vous ne gardiez pas une mauvaise opinion de lui.
A la fin de sa phrase, Silvano adopta un air solennel et entama son discours...


« Pour être sûr que ne vous manquiez pas un seul détail, je vais commencer du début. Comme vous l'avez si bien deviné, j'étais à l'époque un apprenti magicien, à la tour des mages plus exactement.. J'ai rapidement su choisir ma voie, celle de l'illusion, cette sensation de pouvoir, modeler sa vie et la réalité à tout va était extraordinaire ! Je pouvais laisser libre court à mon imagination, je n'ai jamais regretté ce choix, même jusqu'à aujourd'hui. Revenons en aux faits, vous vous questionnez sûrement sur ma disparition et bien figurez vous que je m'ennuyai là-bas... Les livres ??!! Non merci ! Alors, j'ai fugué et je me suis débrouillé pour survivre. C'est à ce moment-là que j'ai mis en place mes vols et mes méfaits, comme vous dites ! Cette dimension de défis que représentaient mes vols, je n'oublierai jamais. Je dois l'avouer, je faisais tout ça plus par plaisir que par nécessité, ce que j'avais en trop, je le jetais où je le laissai sur place en laissant les heureuses personnes qui découvraient le reste du butin en profiter. Passons à mes techniques de vols maintenant, c'était très sim....»- Passez je vous prie, l'inspecteur venait de lui couper la parole. « Z'êtes pas patient vous, hein ? Bref, je passe... Laissez-moi réfléchir un peu..... Ha ! Oui ! Voilà ! Ca faisait déjà plusieurs années que j'avais fugué et je dois dire que je m'en sortais vraiment pas trop mal, à vrai dire, les illusions n'avaient plus de secrets pour moi, enfin c'est ce que je croyais jusqu'à ce jour...»- Ha ? Et que c'est-il passé ce jour ? Lui demanda l'inspecteur. Arretez de m'interrompre, j'y viens !

C'était une journée comme les autres, je faisais l'un de mes plus mauvais coups … Ha, j'en suis pas très fier vous savez.. Je me faisais passer pour un orphelin ! Et puis je jouais avec les sentiments des passants et si ça ne suffisait pas, je faisais semblant me noyer dans le canal ! Que c'était tordant à l'époque, haha ! Ouais, donc du coup j'en suis venu à me noyer, sauf que cette fois, je faisais pas semblant, ah c'est sûr je me sentais con ! Je criais à plein poumons, tellement j'étais affolé que j'en oubliais mon illusion, j'ai pas tardé à la relâcher et là.. PAFF ! Je me noyais plus, en fait j'avais pied.. Du coup je me sentais encore plus idiot.. Faut dire j'étais encore assez jeune..
Bon, je continue.. A peine relevé que je me rendais compte qu'un homme se tenait face à moi, il m'a aussitôt pris par le col et m'a entrainé dans une toute petite ruelle bien sombre.... Vous ne pouvez pas savoir comme je paniquai, je croyais mon heure venue jusqu'à ce qu'il me susure à l'oreille « Tu t'y prends mal», ce petit enfoiré m'avait emprisonné dans une illusion pour me piéger ! Au début j'étais surpris, puis on a longuement parlé lui et moi et il s'est avéré qu'il était en cavale et comme par « magie » héhé.. C'était lui aussi un mage spécialisé dans l'illusion !

On s'est très vite liés d'amitié lui et moi on a commencé à monter des coups tous les deux.. Je ne vous explique même pas ! Ces plans étaient du jamais vu pour moi ! Et puis, moi qui croyais être professionnel dans l'illusion, je me mettais le doigt dans l'oeil jusqu'au coude !...»- Calmez vous..... « J'en fais trop ?? - L'inspecteur lui fit un signe affirmatif de la tête. « Je vois... Je reprends donc, Je ne connaissais rien de lui, mis à part son nom... Arnold Seier... Et le fait qu'il partageait le même avis que moi sur la vie et sur le fait de la changer avec les illusions... Pour lui aussi voler était synonyme de plaisir, on a fait les plus gros vols de toute l'histoire ! »- Je sais, ils sont tous répertoriés ici, l'inspecteur lui désigna une pile de paperasse haute de près d'un mètre. « Ha ! Vous êtes au courant de tout alors ! On ne peut rien vous cacher. En plus d'être mon ami, c'était en quelque sorte mon mentor, il m'a enseigné des choses dont je n'avais pas eu encore connaissance lorsque j'étais à la tour.. Il m'a appris en particulier à transmettre des illusions sur des objets extérieurs et bien d'autres choses... Je vous raconterai plus tard.. On a vécu une bonne dizaine d'années comme ça, si ce n'est 20 ! Ou 30 ! Le temps passait à une vitesse ahurissante. C'était un mec sympa, il était pas mauvais au fond ! Je ne peux pas me permettre de juger, il disait très peu de choses sur lui.. Ce qui est sûr, c'est que tout ce que j'ai appris jusqu'à maintenant, c'est grâce à lui. » - Et aujourd'hui, où est-il ? « Je ne sais pas, il est parti sans me dire où il allait, je ne savais pas qui il était et pourquoi il était en cavale, je ne connaissais que son nom..... » - Je vois...


-C'est tout ce que je peux vous dire messire... Une chose est sûre, vous ne l'attraperez pas si facilement !
-J'en doute, voyez vous, mon étroite collaboration avec ce mage ici présent, l'inspecteur désigna le vieil homme qui se tenait droit à côté de Sivano, nous a permis de découvrir qu'Arnold Seier était encore en ville... De plus, nous savons qui il est vraiment, voulez-vous savoir ?
-Faites, cela m'intéresse.
-Sire Arnold Seier, mage de haut niveau, spécialisé dans l'illusion, âge : 57 ans, ancien membre du Kirin Tor, en cavale et recherché pour cause de trahison, et, comme vous, de multiples vols... Je me demande encore comme il a pu leur échapper...
-Vous vous êtes autant informé ! Je vous assure que vous m'épatez grandement, vous me surprenez mon ami, chapeau bas !
-Cessez cette plaisanterie, vous avez d'autres choses à révéler je pense, lui dit sèchement l'inspecteur.
-Vous avez raison... Avant son départ.. O...On a mis au point un plan.. Le truc était de savoir où en était l'avancée des recherches sur nous... J'ai faillit me faire arrêter il y'a quelques semaines de cela dans ma résidence, c'était assez fâcheux... Vous y étiez d'ailleurs, l'inspecteur aquiesça, Puis...., Sivano s'arrêta net puis reprit, j'ai oublié de vous raconter ce qu'il m'avait enseigné d'autre ! Un large sourire se dessinait sur le visage d'Alphonse.
-Quoi donc ? Vous vous foutez de m.., l'inspecteur se coupa net, Q.. Quel est ce numero ?!
Les deux gardes qui avaient frappé Silvano auparavant avaient disparus et avaient laissé place à deux arbustres de taille modeste. Alphonse ne put se retenir de lâcher un rire qu'il criait quasiment.
-Allons inspecteur.. Vous avez vraiment cru que ça serait aussi facile?
-Vous ne pouvez pas ! C'est impossible !- A peine l'inspecteur eu-t-il le temps de prononcer ces mots que Silvano et lui-même avaient intervertit leur place. L'inspecteur était désormais fortement ligoté à la chaise, il fixa ensuite le vieux mage et vociféra : VOUS !! MAIS FAITES QUELQUE CHOSE !!

La réponse fut immédiate et sans appel :
-Je ne peux, navré.
A la fin de cette parole, le mage ne tarda pas à changer d'apparence et à adopter celle d'un autre homme. Sivano reprit ensuite :
-Vous n'avez pas l'air d'être au courant de l'actualité mon ami, il lui posa le journal de la journée sous les yeux, « Disparition à la tour des mages », le titre était le même qu'il y'a des années. Désolé, mais votre ami avec qui vous avez enquêté a malheureusement disparu, je crois qu'il participe à l'interrogatoire que vous m'avez fait subir en ce moment même, vous deveniez dangereux pour nous et pour notre liberté, nous voulions nous assurer de vos connaissances, c'est chose faite, nous savons maintenant qu'il nous faut partir..
Un autre homme était étendu quelques mètres plus loin, c'était surement le vrai mage. Sivano se pencha par terre, ramassant et enfilant la veste qui se trouvait au sol, puis dans un mouvement calme et gracieux enfila le sac de papier sur la tête de l'inspecteur tout en prenant soin de le bailloner. Le décor qui était censé être une salle miteuse s'évapora pour laisser place à un paysage donnant la vue sur la majestueuse citée de Hurlevent.
-Je peux compter sur toi pour faire le nécessaire, étant donné que tu restes ici et que je dois partir de bonne heure demain..
-Bien sûr, je m'occupe de tout, fais-moi confiance et ne m'en veux pas, je n'ai plus rien à t'apprendre, nous ne ferons que nous ralentir et nous compromettre l'un et l'autre à rester ensemble.. Et de toute façon, c'était ton plan, il est préférable que tu partes, lui répondit Arnold.
-Je sais.. Adieu dans ce cas... Ce coup a été extraordinaire, je ne regrette pas ces mois de préparation..
-Attends, prends ça, tu lui trouveras plus d'utilité que moi, Arnold lui tendit une bague d'apparence ordinaire.
-Qu'est-ce que c'est ?
-La réponse à sa question... Comment ai je pu leur échapper ? A ton avis ? Le vieillard lui sourit.
- Je vois et c'est le même objet que tu leur as volé?... Ne me réponds pas... Je connais déjà la réponse.


Quelques minutes plus tard, Sivano s'était éclipsé.
Le lendemain, les journaux citaient déjà l'arrestation du célèbre voleur tandis que nos deux compagnons étaient déjà loin. Il fallut plusieurs jours d'interrogatoire pour que l'inspecteur et son acolyte puissent confirmer leur identité et que la supercherie soit finalement découverte.


HRP:


Merci d'avoir lu, en esperant que tout va bien. Pour ce personnage je demanderais donc la faculté de creer des illsuions de haut niveau (sur lui même, sur des objets et dans des zones délimités) et l'anneau cité qui servirait en faite à catalyser la magie d'illusion afin de la rendre plus forte et permettre beacoup plus de choses ( plus grande difficulté à discerner une illusion, possibilité de faire plus d'illusions en même temps)

Au niveau du stuff je le demanderai au fur et mesure dans le jeu, que ça soit des morphs ou des sets étant donné qu'il changera souvent d'apparence.


Dernière édition par Aztarok le Mer 13 Juin - 14:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse Sivano, illusioniste.   Mer 13 Juin - 13:57

Bon, je vais être très sincère, un petit fond d'humour qui ne fait pas de mal mais, car il y a un mais.

Cette histoire est remplie de fautes d'orthographe dérangeante, de plus tu ne suis pas de shéma narratif et tes paragraphes sont mal ordonés.
Il y a pas mal d'incohérence comme un inspecteur ce qui à cette époque chez les humains n'existait pas et la personnalité de ton mage qui ne correspond pas à un mage ou même à un apprentis.
Bref, durs à lire, il y a un bon fond mais, tu ne l'exploite pas vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse Sivano, illusioniste.   Mer 13 Juin - 14:14

(Un mage peut posséder n'importe quel caractère, exemple mon ami Arinu qui est très simple, idiot, et pourtant, c'est un mage, et pas mauvais qui plus est.
Il doit certes adopter des attitudes correctes dans une communauté de mages comme celle de ce B.G pour ne pas être mal vus, sanctionné, bannis.
Le mage peut-être différent si il est seul ou avec des amis, voir des inconnus. )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse Sivano, illusioniste.   Mer 13 Juin - 14:21

(La magie est la connaissance, un idiot qui ce serre de magie est impossible.)
Revenir en haut Aller en bas
Galexon

avatar

Messages : 325
Date d'inscription : 23/05/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Alphonse Sivano, illusioniste.   Mer 13 Juin - 14:22

La magie n'est pas liée à l'intelligence, il suffit d'être prudent, un imbécile peut la pratiquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse Sivano, illusioniste.   Mer 13 Juin - 14:23

(J'ai partagé le même avis que Pro, n'importe qui peut l'apprendre, même si ce n'est que médiocrement.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse Sivano, illusioniste.   Mer 13 Juin - 14:29

(Je suis tout à fait d'accord avec Lurhb, la personnalité de quelqu'un n'est pas figée selon ce qu'il est, mais ce qu'il fait. On ne peut pas dire à quelqu'un qui il est seulement en regardant ce qu'il représente, plusieurs exemples me viennent en tête. (Un haut-elfe n'est pas forcément un noble responsable...)

Concernant le Bg lui-même, j'aime bien, bonne histoire, de l'inventivité. L'inspecteur peut être est mal venu, peut être faudrait-il changer de qualificatif ? Je laisse la place au MJs qui seront surement mieux que moi juger ton Bg.)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse Sivano, illusioniste.   Mer 13 Juin - 14:52

La correction a été effectuée, merci des commentaires.
Pour en revenir sur son caractère qui est plus sur sa manière de parler, c'est plus un enfant des rues qu'un mage il a fugué de la tour à l'adolescence. De plus ses arnaques qu'il effectuait sous forme d'orphelin auraient vite trouvé leur limite si Sivano s'exprimait dans un langage soutenu.

Mini edit car oubli : Je suis sûr qu'on confiait les enquêtes policières à un responsable, ici, l'inpecteur. Et il ne faut pas oublier que c'est le nom qu'il donne, ce n'est pas forcement representatif de sa fonction au sein de l'armée ou de SI:7 (Je ne dis pas à quelle organisation il appartient, je préfere le lecteur se faire son idée dessus.)
Et je m'attendais plus à ce que l'ancien statut d'Arnold Seier soit contesté, cependant en soi, ça me rassure que ça ne pose pas de problèmes. Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse Sivano, illusioniste.   Dim 24 Juin - 22:57

Avant de valider, je voudrais connaître l'âge de ton personnage, car s'il a vingt ans, je ne pourrais pas t'accorder un Haut niveau en illusion >.<
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse Sivano, illusioniste.   Dim 24 Juin - 22:59

Entre 30 et 35 ans, au grand maximum 40 ans ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Alphonse Sivano, illusioniste.   Lun 25 Juin - 0:36

Ok. Mais comme dis dans de nombreuses demandes de RP, il s'agit juste de ne pas partir de rien. Tu n'auras pas le niveau d'un archimage ou d'un autre mage ayant eu une progression RP conséquente, par exemple.

Mais je valide Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
 
Alphonse Sivano, illusioniste.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Acceptées.-
Sauter vers: