Partagez | 
 

 Tyffa Freyana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Tyffa Freyana   Jeu 12 Juil - 11:23




Je ne suis peut-être pas une femme de la haute société mais, je sais que ma vie est tracée et je suivrai ce tracé. Ma famille fait partie de la haute-caste de la ville d'Hurlevent, je n'ai donc jamais manqué d'argent, de vêtement ou ne seraient-ce de quelques choses d'autre qui pouvait être achetée. Mais, je manquais de compagnie, bien que mon amie la plus proche fût ma servante qui s'occupait de m'habiller, me coiffer et me dire les choses que je devais faire pendant cette journée. Je passais souvent pars la vieille ville pour voir les soldats, des hommes et des femmes courageuses vêtues de parure magnifique et solide ainsi que de lames brillantes et tranchantes. Je rêvais de devenir comme eux mais, je ne devais même pas y penser car, mon très cher père me disait que j'étais promise à un avenir bien plus grand dans la noblesse. Je me nomme Tyffa Freyana et je vivais dans l'opulence et la richesse bien que ce ne soit pas vraiment ce que j'aurais voulu. Un jour, je rencontrais une dame, une des gardes de ma famille qui devait aujourd'hui me suivre et me protéger toute la journée. Je commençais donc la discussion, pensant que j'avais affaire à une piètre garde qui ne saurait même pas m'amuser. A mon grand étonnement, je souris à ces remarques, elle me fit rire, elle me fit sourire, elle changea simplement ce moment étouffant en un envol d'hirondelle. J'étais encore jeune à l'époque et quand nous fûmes de retour au domaine de mon père, je lui ai demandé de transférer cette dame à ma garde personnelle et qu'elle me servait tous les jours. Elle se nommait Christiane Wedin et à partir de maintenant ma vie allait changer du tout au tout sans que je ne m'en rende compte.


Elle m'accordait de son temps, me montrais sa maitrise de l'épée, elle maîtrisait cette arme à deux mains facilement et réussissais à dominer bien des autres gardes. Elle absorbait les coups d'épée des autres en reculant sa lame au choc, ses coups n'essayaient pas de freiner l'élan pris pars sa lame mais, partais de celui-ci. Sa maitrise était exceptionnelle et je voulais apprendre, ce que je lui demandai bientôt. N'importe quel autre garde aurait dit non car, une dame de la haute société ne devait pas manier une arme. Mais, elle sourit et m'accorda cette faveur, ce qui me toucha et bientôt, dans une zone ou les autres n'allait jamais et elle me donna une épée. C'était une longue épée mais, elle était plus fine et légère. J'essayais de la porte et de faire des moulinets avec ce que je fis, je remarquais que mon éducation m'avait rendu plus forte physiquement. Elle me montra quelques mouvements que j'eus du mal à refaire les mêmes gestes mais, j'apprenais rapidement et ça j'en étais contente. Je commençais à développer un sentiment plus profond que l'amitié envers Christiane et je me demandais si j'aimais vraiment les hommes ou mon affinité était avec les femmes ? Le lendemain, l'entrainement continua, je m'améliorais de jour en jour et le temps que je passais avec mon entraineuse me rendait heureuse. Je voulais que ces moments continues et je devais protéger mon secret bien que mon père commençait à ce douté de quelques choses. J'étais dès à présent heureuse et ce bonheur dura plusieurs années, pendant lesquelles je m'améliorai, au début de mon entrainement, j'avais 14 ans celui-ci dura jusqu'à mon vingt-deux ème solstice d'été et quand mon anniversaire fut venus, Christiane m'offrit une magnifique épée. J'aimais les femmes, j'en étais à présent sûre.


Le jour suivant mon anniversaire, mon père m'annonça qu'il allait me marier à un autre noble qui assurerait ma fortune. Dans la haute société, tous était question d'argent et j'étais obligée de suivre toutes les décisions de mon père. Cet homme à qui il voulait me marier, je ne l'aimais pas car, il était arrogant, présomptueux, imbu de lui-même et faible. Il prétendait être le plus fort à la maitrise de sa lame mais, sa garde comportait beaucoup trop d'ouverture et il ne s'en rendait pas compte. Ma garde était bien plus performante et ma force gigantesque. Je ne voulais pas me marier avec lui mais, cette année Christiane disparue de ma vie, je ne sais pas pourquoi elle partit mais, je respectais son choix. Cet homme me courtisait mais, je ne lui laissais entrevoir aucune chance que nous soyons ensemble. J'aimais les femmes et non les hommes, j'en étais désormais sûre et j'allais partir pour rejoindre cette Résistance dans le but d'aider mon peuple. Je préparai donc un sac, mon armure, un tabard, un cheval et les trois plus chères bouteilles de vin que mon père avait dans sa très grande cave. Bien sûr, je pris la peine de prendre pas mal d'argent en cas de soucis immédiat. Je partis donc à la tombée de la nuit quand dans les rues ne restaient plus que les prostitués, je me voyais facilement partir mais, quelqu'un m'avait repéré et était partie avertir ce prétendu prétendant. Je m'éclipsais donc de la citée sous le nez des gardes qui visiblement ne me connaissaient pas et dormaient profondément. Quand j'arrivais dehors, cet idiot de noble m'attendait et me somma de rentrer immédiatement, je ne fis pas de ses paroles et j'avançai doucement puis, je m'arrêtai soudainement devant lui. Il était armé et s'était mis en posture de combat, prêt à me frapper en cas de besoin Je souris, il me prenait pour une faible femme sans défense, je dégainai ma lame et il sourit en disant qu'une dame ne savait pas manier ce genre d'armes et que c'était déjà un miracle que j'arrive à soulever une si lourde arme avec mes mains délicates. Il commençait à m'ennuyer et je le chargeai, ma garde frappa violemment son poignet. Il lâcha d'un coup son arme, dans sa douleur, il recula. Je ne fis pas deux gestes mes uns et je découpai ses vêtements de soie fin et le mit nus avant de l'assommer et de le laisser là. Je partais vers l'aventure et un monde nouveau s'ouvrait à moi. J'allais rejoindre la résistance pour combattre une des menaces de nos royaumes.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Merci avant tous d'avoir lut ce background, avec celui-ci j'espère pouvoir joué une ancienne noble, déchu de son rang et lesbienne de surcroit. J'aimerais aussi acquérir ces objets:

Voile de givre:49826
Bottes d'âme hurlante:49798
Sept matins orageux:49787
Mitaines de la grêle ardente:49837
Braies en peau de dragon noir:49811
Bandeau sans pareil:15430
Ancienne épée de guerre:3209
Doublet filigrané d'ébène:42360
Tabard de conquête:49052
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tyffa Freyana   Jeu 12 Juil - 13:20

Jusqu'à preuve du contraire, il me semble qu'on ne fait pas de demande de rp pour quémander une sexualité particulière. XD

Tout me semble bon, mais juste un point me turlupine. Une force gigantesque, c'est quoi pour toi ? Je veux bien qu'elle soit plus forte que certains hommes, mais pour encore avoir des mains délicates, elle ne doit pas l'être énormément, car si elle est si forte que tu le laisses sous-entendre (gigantesque n'étant pas un mot à prendre à la légère), elle ressemblerait plus à ce qui suit :

Spoiler:
 

Et je n'envisage pas qu'une personne comme ça soit fine... Suspect

Enfin j'attends ta réponse, ton éclaircissement à ce sujet, et voilà !

Ah ! Une dernière chose ! Tu as super bien accordé le subjonctif imparfait avec "bien que" la première fois, c'est dommage que tu te sois trompé de concordance des temps, puis de mode dans les seconds qui suivirent ! Sinon, il y a eu quelques fautes, m'enfin, on est pas profs de français ! 8D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tyffa Freyana   Jeu 12 Juil - 13:22

Non, je prenais une force gigantesque dans le point de vue pour une noble sachant qu'elle arrive à portée une épée. Sachant qu'on apprend plus le subjonctif imparfait, je les accordait à l'audition sans le connaitre.


Dernière édition par Elralia le Jeu 12 Juil - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tyffa Freyana   Jeu 12 Juil - 13:23

Donc nous sommes d'accord que ta force s'arrête au niveau des soldats de l'armée ? Ou bien es-tu sup(in)férieure à ce niveau là ? Et sur le plan technique ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tyffa Freyana   Jeu 12 Juil - 13:28

Sa force physique s'arrête à celle d'une femme dans l'armée et niveau technique, elle a appris bien plus qu'une femme dans l'armée qui n'avait pas de cours personnel elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tyffa Freyana   Jeu 12 Juil - 13:31

Bon, et bien, j'accepte te demande de RP ! Les équipements ne me semblent pas abusés, donc c'est d'accord. Ah, sinon, ta fortune s'élève à combien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Tyffa Freyana   Jeu 12 Juil - 13:42

Demande validée après entretien.
Revenir en haut Aller en bas
 
Tyffa Freyana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Acceptées.-
Sauter vers: